Une poitrine de taille 36NNN causée par une condition rare | Le Sac de chips
/unbelievable

Une poitrine de taille 36NNN causée par une condition rare

Kerisha Mark, originaire de Beaumont au Texas, a consulté son médecin, car elle craignait pour sa santé. La femme de 39 ans, qui se plaignait d’une douleur à la poitrine lui provocant des maux de dos et migraines intenses, appréhendait de faire une crise cardiaque ou encore d’être atteinte d’une tumeur au cerveau. Suite à sa consultation médicale, Mark a plutôt appris qu’elle souffrait de gigantomastie, une condition hormonale rare selon le Washington Post.

La Texane, qui a toujours eu une forte poitrine, a vu ses seins prendre des proportions gigantesques et devenir si gros qu’elle devait porter des bonnets 36NNN. Cette croissance rapide était directement liée à sa condition rare, reconnue lorsque le poids de la poitrine représente 3% du poids de la personne.

«Je ne pouvais pas courir, sauter ou encore travailler. Ma condition me limitait énormément dans ce que je pouvais accomplir», a confié la femme au quotidien. Mark devait même utiliser du ruban adhésif pour maintenir ses seins en place. C’est finalement pour son 40e anniversaire qu’elle a décidé de prendre les choses en main et de se faire réduire la poitrine.

Franklin Rose, le chirurgien plasticien de Houston qui a effectué l’opération au mois d’octobre, a confié au Washington Post qu’il n’avait jamais vu de buste aussi imposant dans toute sa carrière. Comme les seins de sa patiente lui arrivaient aux hanches, le médecin a eu besoin d’un collègue pour l’assister durant la chirurgie et enlever l’excédent de peau. 15 livres au total ont été retirées.

Kerisha Mark se dit désormais très satisfaite de ses bonnets DD. Elle sait qu’elle a pris la bonne décision, car sa condition aurait pu lui causer de nombreux problèmes de santé si elle n’avait pas réagi à temps. Elle se sent beaucoup plus «légère» et a récemment acheté une robe bustier pour la première fois de sa vie.