Quand la robe de rêve devient un cauchemar pour des mariées | Le Sac de chips
/potins

Quand la robe de rêve devient un cauchemar pour des mariées

Mauvaise couleur ou grandeur (dans certains cas les deux à la fois), finitions grossièrement bâclées, trous, coutures mal faites, délais de livraison... les histoires d’horreur sont nombreuses pour certaines femmes qui ont commandé leur robe de mariée sur internet, pensant ainsi économiser des centaines de dollars.

En effet, quiconque a déjà magasiné une robe de mariée sait que, dans la majorité des cas, il faudra souvent casser la tirelire pour s’offrir LA robe, qui fera de la mariée  une véritable princesse.

Sur le web, de nombreux sites proposent des contrefaçons de créations à une fraction du prix en boutique. Toutefois, les acheteuses en ligne doivent faire preuve de vigilance. Il peut arriver qu’il s’agisse d’images prises sur d’autres sites et la robe reçue n’est que la pâle copie de celle attendue. Et le remboursement peut être long... quand on y arrive !

Des futures mariées qui ont vécu ce cauchemar ont fait part de leur mésaventure sur les réseaux sociaux, dénonçant au passage ces entreprises qui leur ont fait miroiter un rêve.

La robe devait ressembler à celle que portait Kate Middleton lorsqu’elle a épousé le prince William. La contrefaçon, par contre, n’a aucune coupe et que dire des manches....

À la place d’une robe chic et de l’élégance, la future mariée s’est retrouvée avec une robe qui aurait fait l’envie de Ginger Grant dans Les joyeux naufragés.

Le look sexy a fait ici place à un retour en force des années 1980.

Mal taillée et mauvaise coupe et voilà que la mariée qui se voulait rock’n’roll ressemble davantage à Ariel la petite sirène, avec une queue de poisson en tulle.

Le style édouardien a complètement disparu de la contrefaçon et la robe ne ressemble vraiment plus à rien.

Alors que la future mariée voulait ressembler à une déesse du soleil,  elle se retrouve avec une robe ressemblant à... on cherche encore.

Les couleurs sont les mêmes et il s’agit de deux robes buste. Ce sont les seuls points en commun. C'est vrai, il y a les petites fleurs.

La future mariée croyait recevoir une robe identique à celle de gauche, et elle a reçu une robe fuchsia, dont les finitions n’ont rien à voir avec le modèle commandé.