Jeanne respectera-t-elle les dernières volontés de son père dans Unité 9? | Le Sac de chips
/potins

Jeanne respectera-t-elle les dernières volontés de son père dans Unité 9?

ATTENTION : Ne pas lire si vous n'avez pas vu le dernier épisode d'Unité 9, diffusé le mardi 27 janvier.

Épisode très difficile pour Jeanne hier à Unité 9. La détenue Biron avait raison en mentionnant à Marie que pour «le monde comme nous autres c’est connu, on se câlisse de nos morts. On se contente d’un coup de téléphone qui nous dit que c’est fini. On n’a pas le droit à ça nous des adieux.»

Depuis que Caroline a modifié les résultats de son test de dépistage de drogue, toutes les demandes de Jeanne sont refusées. Même si elle affirme à tout le monde qu’elle est victime d’un coup monté, «les gens préfèrent croire les uniformes que les détenues». Malgré ses nombreuses tentatives pour aller voir son père à l'hôpital, sa requête ne semble pas prioritaire. 

Dans l’épisode d'hier, Jeanne a eu une conversation téléphonique particulièrement émouvante avec son frère. Sorti pour fumer une cigarette, il lui a confié qu’il avait l’impression que leur père attendait sa visite pour se laisser aller et qu’il la réclamait sans cesse.

Malheureusement, au moment où George Ste-Marie est arrivé à l’hôpital pour faire remplir les papiers nécessaires pour que Jeanne puisse visiter son père, il était trop tard.

De retour à Lietteville, l’aumônier a remis une lettre adressée à Jeanne, à Marie. Lorsque la présidente du comité des détenues lui a remis le mot, elle a explosé. Quelle scène! Ève Landry a prouvé une fois de plus à quel point elle est bonne comédienne.

Voici le message :

Croyez-vous que Jeanne va respecter les dernières volontés de son père et redevenir la petite fille douce et généreuse qu'elle était? Va-t-elle se rebeller contre le système qui lui a refusé un dernier au revoir?

À lire aussi

Et encore plus