Les 11 meilleures citations de la «semaine de la 2e chance» d'Un souper presque parfait | Le Sac de chips
/potins

Les 11 meilleures citations de la «semaine de la 2e chance» d'Un souper presque parfait

Cette semaine à l’émission Un souper presque parfait, les participants ont droit à une deuxième chance. Chacun ayant raté sa première participation à l’émission par le passé, ils ont été réinvités à venir prouver leurs talents culinaires.

Ce soir, on soupe chez Mariepièr qui, lors de la semaine étudiante, avait raté son dessert parce qu’elle était un peu trop pompette.

Voici donc les meilleures citations de cette première soirée de 2e chance.

« J’ai des bases comme tout le monde, mais disons que c’est vraiment un défi pour moi de cuisiner», explique Dave quand on lui demande comment il entrevoit la semaine.

«J’espère juste qu’il n’y aura pas un tata qui ne mangera pas de poisson, de pâte pis de viande... Parce que moi, je ne comprends pas pourquoi ce monde-là s’inscrit à des émissions culinaires», dit Gabriel.

« J’m’attends à recevoir des gens qui ne sont pas bin bin bons! » dit Mariepièr quand on lui demande ce qu’elle pense des autres candidats.

«Je ne sais pas si c’est tendance d’être blogueuse, mais c’est l’fun pareil» dit Mariepièr qui écrit pour le blogue Les petites manies.

«On connait le célèbre nom de danseuse candy, pis c’est du bacon candy», Mariepièr qui explique le nom de sa recette.

«C’est parce qu’elle trippe sur moi! J’comprends pas pourquoi parce qu’elle sait que j’suis en couple, mais tsé les filles des fois...», Gabriel en rigolant de la réaction de Mariepièr quand elle a ouvert la porte.

«Ça, c’est un p’tit bruit qu’on aime!», Mariepièr en parlant des pétoncles qui frétillent dans la poèle.

«J’trouvais qu’elle ressemblait plus à une Power Rangers», Gabriel en parlant des vêtements de Véronik qui travaille en mode.

«How to deal with an alarm», dit Mariepièr en riant, après avoir dû appeler les pompiers, car l’alarme de feu était partie.

«Moi j’suis déçue parce que je pensais qu’il y allait avoir une danseuse à côté de la table en mangeant», dit Gabriel en parlant du nom de la recette de Mariepièr qui contenait du «bacon de danseuse».

«Un os à la fois hein!», explique Dave qui est traumatisé par les morceaux de viande qui sont servis avec les os.

 

 

À lire aussi

Et encore plus