Le Sammynigan de Shawinigan | Le Sac de chips
/potins

Le Sammynigan de Shawinigan

TROIS-RIVIÈRES | Des élèves d’une école de musique de Shawinigan organisent une campagne électorale pour que Sugar Sammy remporte l’Olivier de l’année, en dépit des blagues salées que l’humoriste tient publiquement sur leur ville.

Le temps de cette campagne, Shawinigan deviendra Sammynigan. Dans une première capsule vidéo qui sera lancée officiellement demain, la Ville prend soudainement une saveur de Bollywood, un clin d’œil aux origines indiennes de l’humoriste.

Il s’en suivra trois autres capsules, dont certaines seront plus cinglantes. « Il faut bien qu’on lui envoie quelques blagues nous aussi! », explique la directrice de la chorale les Maëstros Mélissa Normandin Roberge. Et pour la dernière vidéo, on raconte que Sugar Sammy aura un appui de taille. Mais qui? C’est un grand secret.

En octobre dernier, Sugar Sammy avait suscité la controverse sur le plateau de En mode Salvail avec des blagues osées sur la ville de Shawinigan. Il avait notamment lancé « Shawinigan, c’est où les rêves vont pour mourir. » Alors que plusieurs intervenants du milieu avaient dénoncé les propos de l’humoriste, la directrice de chorale avait plutôt encouragé les jeunes à lui envoyer des vidéos l’invitant à venir voir la ville. « Je passe mon temps à leur dire de penser positif! Les vidéos, ça a beaucoup touché Sugar Sammy!», raconte-elle.

Un spectacle à Shawinigan

Dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook le 16 avril dernier, l’humoriste revenait sur la controverse. « Si je gagne l’Olivier de l’année, je promets de faire un show à Shawinigan. Oui, pour me racheter pour les gags sur le show d’Éric Salvail... Si je gagne, je vais faire un show là-bas comme ça pour une soirée, il va y avoir quelque chose à faire, à Shawinigan. Votez brun! »

T’es pas game

Mélissa Normandin Roberge a senti que Sugar Sammy lui-même l’a mise au défi. « Il y a peut-être deux semaines, il m’a envoyé un lien dans lequel on parlait de sa campagne électorale pour l’Olivier de l’année avec un clin d’œil. Je l’ai pris au premier degré, je me suis dis Ah ouin?!?, on va la faire ta campagne! »

Il est bien évident qu’advenant la tenue du spectacle promis, les enfants de la chorale aimeraient participer et en même temps, choisir une cause qui leur tient à cœur. Même s’il ne remporte pas la statuette pour une 3e année de suite, il est déjà entendu que l’humoriste ira rencontrer les enfants l’automne prochain.