L’éclipse de super Lune charme les Québécois | Le Sac de chips
/unbelievable

L’éclipse de super Lune charme les Québécois

Des dizaines de curieux se sont rassemblés sur le site de l’Observatoire de la Découverte à Val-Bélair pour admirer l’éclipse de super Lune, un phénomène très rare qui avait été vu pour la dernière fois au Québec en 1983.

«Ce sont deux phénomènes qui arrivent en même temps: la super Lune, qui est le phénomène où la Lune est au plus proche de la Terre, puis l’éclipse lunaire, lorsque la Lune passe dans l’ombre de la Terre et est éclairée uniquement par la lumière qui passe dans l’atmosphère terrestre», explique aux côtés de son télescope Philippe Moussette, président du club d’astronomie Véga de Cap-Rouge, qui ne voulait rater ce moment pour rien au monde.

Il faut dire que les conditions météorologiques, avec un ciel dégagé, étaient parfaites pour assister à ce phénomène qui ne se reproduira pas avant 2033. Les gens de Québec ont d’ailleurs été privilégiés alors que du côté de la NASA, aux États-Unis, les nuages ont gâché le spectacle.

Lune orangée

Dès 21 h 07, les observateurs ont pu observer la Lune entrer dans sa phase partielle, alors que l’ombre de la Terre assombrissait tranquillement la super Lune.

C’est un peu plus d’une heure plus tard que le véritable spectacle s’est amorcé, lorsque la Lune s’est retrouvée complètement orangée, dès 22 h 11.

«C’est assez spectaculaire», a mentionné M. Moussette, précisant que le taux d’humidité élevé pouvait jouer sur la couleur de la Lune. Les nombreux curieux présents étaient émerveillés. «C’est magnifique», a lancé une dame en train de contempler le ciel.

C’est à 22 h 47 que le phénomène a pu être admiré à son apogée.

Un phénomène rarissime

  • 1983 : Dernière fois que le phénomène a été observé au Québec 
  • 2033 : Prochaine éclipse de super Lune au Québec