Tu sais que tu viens de Repentigny quand.... | Le Sac de chips
/homepage

Tu sais que tu viens de Repentigny quand....

Repentigny, ce n'est pas juste une ville banlieusarde en sortant de l'île de Montréal. Il y a tout un monde à l'autre bout du pont Le Gardeur (oui, c'est le nom de ce pont au bout de l'île)!

1. Le premier bar où tu es sorti c’est La Marina.

2. Tu allais voir les Cowboys Fringants en spectacle à La Ripaille avant qu’ils ne soient connus.

3. Tu as versé une larme quand La Ripaille a passé au feu. 

Photo d'archives

4. Tu sais que le Motel Capri ce n’est pas juste le titre d’un album des Cowboys Fringants.

Facebook

5. Enfant, tu pognais des échardes en jouant dans le gros bateau en bois au parc Saint-Laurent.

6. Tu allais jouer aux arcades avec tes amis chez Daniel Amusement.

7. Tu sais que la meilleure pizza au MONDE, c’est celle de Nick Pizzeria avec sa boule de pâte au milieu. Point final.

Photo d'archives

8. Tu sais que «La Sacoche», c’est une église.

9. Plus jeune, tu allais magasiner à Place Repentigny et tu t’arrêtais au Greenberg et au Zellers.

10. Pour les plus vieux, tu te souviens d’avoir été à la Roulathèque et être allé regarder un film au ciné-parc après. Pour les plus jeunes... il y a les quilles!

Facebook/Quilles G Plus

11. Pour toi, l’école secondaire Félix-Leclerc, ce sera toujours «l’école dans le champ».

12. Tu étais servi par M. Chamard au dépanneur.

13. Tu sais que Le Gardeur, ça n’a pas toujours été qu’un secteur de Repentigny, et que ça s’est déjà appelé Saint-Paul-l’Ermite.

14. Ton billet de cinéma à la Plaza Repentigny te donnait une heure de billard gratuite au Skratch. WOW.

15. Tu te souviens que tu es déjà allé à l’aréna de Repentigny pour tirer des balles, jouer au Laser Quest ou encore disputer une partie de mini-putt... ou de Rigolfeur.

Caroline d’Astous / JdeM

16. Les oreilles te cillent quand tu entends quelqu’un dire «Répentigny».

17. Tu pouvais payer ton cornet avec de l'argent Canadian Tire, à la crémerie située sur le boulevard Lacombe.

 

À lire aussi

Et encore plus