(VIDÉOS ET PHOTOS) C'est la Trudeaumania aux Philippines | Le Sac de chips
/homepage

(VIDÉOS ET PHOTOS) C'est la Trudeaumania aux Philippines

Justin Trudeau a quitté le sommet du Forum de coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) à Manille acclamé par une foule surexcitée, voire hystérique. À l’instar d’une véritable rock star, le premier ministre canadien a déambulé jusqu’à la sortie du centre des médias sous les cris stridents et les nombreux flashs de caméras.

La scène, dont la chaîne Global News a diffusé les images, est à tout le moins saisissante.

Sortant d’une conférence de presse à l’issue du sommet, Justin Trudeau est attendu par un cortège de centaines de Philippins et Philippines – surtout des femmes - impatients de voir le politicien passer à leurs côtés. «Justin!», «Hi Sir!», entend-on.

Pendant près de trois minutes, Justin Trudeau, présenté comme un «APEC Hottie» par le Philippines Daily Inquirer mercredi, tente alors de se frayer un chemin tant bien que mal dans la foule, flanqué de plusieurs gardes du corps.

«Il a pris ma main!», a crié une femme, écrit le Toronto Sun.

Part two #cdngingersnaps #manila #philippines

Une photo publiée par Adam Scotti (@adamscotti) le

Tout au long de son parcours jusqu’à la sortie, le nouveau premier ministre canadien sourit, se fait prendre en photo et serre des mains, non sans peine, tellement la foule est imposante. Cette dernière, mentionne le Toronto Sun et Global News, est constituée d’employés travaillant au sommet, mais aussi de certains journalistes étrangers.

Can you spot him? #cdngingersnaps

Une photo publiée par Adam Scotti (@adamscotti) le

«Thank you very much. Nice to see you guys!», répète Justin Trudeau aux admirateurs.

Qui est le plus beau?

La présence à Manille du premier ministre canadien qui fascine la planète depuis son élection, le 19 octobre, est loin d’être passée inaperçue depuis le début du forum de l’APEC.

Le Philippines Daily Inquirer demandait carrément à ses lectrices mercredi, à la une, qui était le plus sexy entre le président mexicain Pena Nieto et Justin Trudeau.

Le mot-clic #APEChottie, grâce auquel les internautes pouvaient voter, a été l’un des plus populaires cette semaine aux Philippines, la twittosphère s’enflammant littéralement sur la question.