Pamela Anderson pose pour le dernier numéro nu de Playboy | Le Sac de chips
/potins

Pamela Anderson pose pour le dernier numéro nu de Playboy

Playboy boucle la boucle : Pamela Anderson, la plus célèbre playmate de son histoire, fera la couverture du tout dernier numéro du magazine à présenter des portraits de femmes nues.

C’est une 14e couverture et un 15e éditorial dans le magazine pour l’actrice canadienne de 48 ans, surtout connue pour le rôle de C. J. Parker dans la série Alerte à Malibu et plus récemment comme activiste pour l’organisme PETA. Un record.

En entrevue avec ET, la pulpeuse pinup a révélé que Hugh Hefner, le fondateur du magazine, ne voulait rien savoir d’avoir quelqu’un d’autre sur la couverture. C’était elle ou rien.

Le numéro de janvier/février 2016, qui sera en kiosques dès le 11 décembre, inclura un éditorial photo de 12 pages par la photographe Ellen Von Unwerth et une entrevue menée par l’acteur et réalisateur James Franco, où Anderson avoue avoir vomi plusieurs fois lors de sa première séance photo pour Playboy en 1989 (pour lequel elle portait un t-shirt de Labatt Bleue!) en raison de sa timidité maladive.

«Mais à partir du moment où j’ai vu les photos, c’était difficile de garder mes vêtements!», plaisante-t-elle. (Source : Playboy.com)

 

À VOIR: Pamela Anderson en entrevue avec ET

 

Au revoir la nudité

Playboy avait annoncé en octobre dernier sa décision de ne plus montrer des femmes nues dans les pages de son magazine, moins d’un an après avoir complètement banni la nudité de son site Web et de son application.

Le directeur des contenus du magazine, Cory Jones, avait alors justifié ce virage inattendu en disant que la banalisation du sexe et de la pornographie sur Internet avait forcé le magazine à revoir son identité.

«Maintenant, vous êtes à un clic de n’importe quel acte sexuel imaginable, expliquait-il. [Ce qu’on fait] est devenu de l‘histoire ancienne.»

Une décision qui semble avoir profité au magazine, qui dit avoir quadruplé sa fréquentation, passant de 4 à 16 millions de visiteurs uniques par mois.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus