La musique des Chipmunks pour repousser les itinérants | Le Sac de chips
/unbelievable

La musique des Chipmunks pour repousser les itinérants

À la gare d’autobus Bournemouth Coach Station en Angleterre, des haut-parleurs diffusent des airs des Chipmunks pour dissuader les itinérants de s’y réfugier durant la nuit.

Le conseil de ville de Bournemouth prétend que l’idée de diffuser de la «musique dissuasive» fait partie d’une plus vaste stratégie pour prévenir les comportements antisociaux des sans-abris. On veut également éviter que les itinérants viennent dormir dans la gare et ainsi intimider les usagers du transport en commun. 

 
Selon le quotidien The Independent, les élus municipaux ont tenu à préciser que c’est le service de police du comté de Dorset qui serait à l’origine de cette initiative de diffuser les Chipmunks à plein volume. Certes, le conseil de ville avait proposé cette méthode mais n’avait pas suggéré le répertoire des trois tamias rayés.
 
Aron Kennedy, un résident de la ville interviewé par la BBC, a comparé cette tactique à celles utilisées à Guantanamo pour persécuter les prisonniers. «S’ils entendent constamment cette musique lorsqu’ils s’installent dans leur sacs de couchages, ça va les rendre fous», a-t-il commenté.
 
D’autres résidents interviewés ont qualifié cette opération de «cruel et inutile.» 
 
Conscient des réactions négatives engendrées par cette initiative, le service de police du comté de Dorset, en accord avec le conseil de ville, a décidé d'y remédier.
  
Des airs de cornemuse remplaceront les mélopées aiguës d’Alvin et ses compères dans la gare de Bournemouth entre minuit et 6 heures du matin.