Banni de l’Égypte pour avoir escaladé... les pyramides | Le Sac de chips
/unbelievable

Banni de l’Égypte pour avoir escaladé... les pyramides

LE CLAIRE, Égypte - Un cliché viral depuis le haut de la pyramide de Gizeh a valu à un touriste allemand d’être banni de l’Égypte, ont rapporté plusieurs médias.

Le 18 janvier dernier, Andrej Ciesielski, originaire de Munich, s’est filmé en train de gravir la célèbre pyramide vieille de 4500 ans et haute de 146 mètres, située sur la nécropole de Gizeh.

«Ça m’a pris environ huit minutes pour arriver tout en haut de la pyramide. J’ai écouté de la musique tout le long», a-t-il expliqué dans un article du «Daily Mail».

Quelques minutes après son ascension, le jeune homme a attiré l’attention des gardes de sécurité qui l’exhortaient à redescendre. Mais il a continué son ascension malgré tout.

L'homme de 18 ans avoue avoir, au préalable, demandé à des locaux ce qu’ils pensaient de son intention de grimper en haut d’une pyramide. «Ils m’ont averti que c’était illégal, mais j’ai tout de même pensé que ça serait OK, parce que l’Égypte dépend du tourisme, a-t-il continué. Ils m’ont dit que je risquais la prison, mais d’un autre côté, je pensais que les photos en valaient grandement la peine».

Selon l’intéressé, se tenir en haut de l’une des merveilles du monde était «absolument surréaliste». Il a dit qu’il n’oublierait jamais son périple. «Je voulais expérimenter la culture égyptienne et j’ai sans aucun doute réussi à faire cela», peut-on lire sur le site web du «Daily Mail».

À sa descente, il avait été arrêté et questionné par la police. Le jeune homme avait été relâché après avoir promis de ne plus jamais escalader les pyramides, a rapporté le site web d’information Ahram Online.
En plus d’avoir risqué sa vie, le jeune homme risquait une peine de trois ans de prison.

Dans une déclaration, le ministre du Tourisme et des Antiquités, Mamdouh Aldamaty, a indiqué que l’annonce de sa proscription avait été envoyée à l’ambassade allemande au Caire.