La Guerre des Tuques... à -30 degrés | Le Sac de chips
/unbelievable

La Guerre des Tuques... à -30 degrés

STE-GERMAINE-BOULÉ | Une poignée d’irréductibles ont bravé des températures de -30 degrés Celsius pour regarder la version originale de La Guerre des tuques pendant un carnaval en Abitibi.

Une trentaine de personnes étaient présentes pour le début du film, mais très peu sont restées jusqu’à la fin. «Il fait hyper froid, mais c’est hyper mémorable», a mentionné le président du Carnaval de Sainte-Germaine-Boulé, un petit village de 900 habitants situés entre Rouyn-Noranda et La Sarre.

David Prince

La température au mercure indiquait -29 degrés Celsius lorsque le film a commencé et -31 lorsqu’il s’est terminé. Avec le facteur éolien, la température ressentie était de -40 degrés. «Ce n’est pas normal de se geler comme ça pour regarder un vieux film de 30 ans dont tout le monde connaît les répliques et que l’on pourrait écouter à la maison. Mais c’est ce qui rend cette soirée aussi spéciale. Un jour, on va dire: «j’y étais!», a raconté M. Bégin.

La petite Sandrine, 10 ans, se réchauffait les mains comme elle le pouvait près du feu qui avait été allumé près de l’écran de cinéma. «J’adore le film. Mais j’ai vraiment très froid. J’aurais aimé qu’il fasse plus chaud», a-t-elle dit.

Quelques spectateurs présents se plaisaient à dire les répliques avant qu’elles n’arrivent, mais la plupart des gens préféraient plutôt boire leur verre de chocolat chaud bien emmitouflé dans leur couverture. «Pour notre 56e édition, on voulait quelque chose de spécial. On l’a eu ce soir», a indiqué M. Bégin.