Skoliosexuel? Pansexuel? Petit guide pratique pour s'y retrouver un soir de «cruise» | Le Sac de chips
/potins

Skoliosexuel? Pansexuel? Petit guide pratique pour s'y retrouver un soir de «cruise»

En 2016, on a cette chance de pouvoir affirmer partout haut et fort notre orientation sexuelle. Ok, on enlève l’Ouganda, la Syrie et la Russie mais en gros, on est dans une période de l’histoire où tout est possible sous la couchette et dans nos cœurs.

Afin de s’y retrouver un brin, car il existe une pléiade d’orientations sexuelles plus complexes les unes que les autres, voici un petit ABC de ce que l’on retrouve le plus souvent sur le marché de l’amour. Il y en a qui sont bien évidentes, mais vous verrez que pour certaines, c’est assez surprenant et complexe. Bienvenue en 2016 !

On a jasé avec la sexologue Sophie Morin sur la variété innombrable d’orientations sexuelle et voici ce qu’elle a à dire sur le sujet :

« L’idée de mettre une étiquette ne doit pas être pour stigmatiser ou diviser les gens. Se regrouper est sain, mais en clinique, ce sont des gens qui souffrent de leur sexualité qui viennent me voir. Je ne connais pas toutes ces orientations sexuelles car la personne la mieux placée pour être l’expert de sa sexualité... c’est soi même. Qu’un ou une sexologue ne connaisse pas toutes ces nouvelles orientations ne veut pas dire qu’elles n’existent pas. »

A noter qu’il faut bien distinguer l’orientation sexuelle du genre sexuel ou de l’identité sexuelle. La première étant ce qui nous attire sexuellement et le deuxième étant la façon que l’on se perçoit (homme, femme ou les deux).

Simplifions tout cela question de pas rester l’air bête quand quelqu’un dans votre prochain party bien arrosé vous dira : Hey salut, je suis pansexuel. Et toi ?

(Le masculin est utilisé pour alléger le texte)

 

Les bons vieux classiques

 

L’hétérosexuel

Tu es un gars qui est attiré sexuellement et émotionnellement par les filles.

Tu es une fille qui est attirée sexuellement et émotionnellement par les gars.

 

L’homosexuel

Tu es un gars qui est attiré sexuellement et émotionnellement par les gars.

Tu es une fille qui est attirée sexuellement et émotionnellement par les filles.

 

Le bisexuel 

Tu es un gars qui est attiré sexuellement et émotionnellement par les gars et les filles.

Tu es une fille qui est attirée sexuellement et émotionnellement par les gars et les filles.

 

Les «nouvelles» orientations sexuelles

 

Le pansexuel ou l’omnisexuel

Tu es un gars ou une fille qui est attirée sexuellement et émotionnellement par tous les genres sexuels. Que la personne soit un homme ou une femme, un transgenre, un transsexuel ou tout simplement une autre personne à l’identité sexuelle variable, tu t’en fous et t’es cool avec ça. Tu n’aimes pas les étiquettes. Mine de rien la pansexualité était déjà évoquée au début du 20e siècle par Freud qui croyait que tout comportement humain découlait d’abord et avant tout de l’instinct sexuel.

 

Le sapiosexuel

Tu es une personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement et ce essentiellement, par l’intellect d’une personne, par son intelligence et sa vivacité d’esprit. Tu peux être sapiosexuel et être à la fois hétérosexuel ou bisexuel ou d’une autre orientation sexuelle. Ce qui importe au final, c’est que chez toi le cerveau t’excite plus que le corps. D’ailleurs, si tu as déjà eu des bouffées de chaleur en regardant génies en herbes quand tu avais 14 ans, tu es probablement sapiosexuel.

 

L’androsexuel

Tu es une personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par la masculinité. Pas la masculinité au sens propre genre je suis un homme, mais bien la masculinité au sens large.

Par exemple :

Tu peux être une femme non-lesbienne mais être attirée par une femme masculine. Tu ne serais donc pas, si tu es androsexuelle, attirée par le fait qu’elle soit une femme lesbienne, mais bien simplement parce qu’elle est masculine. L’androsexualité peut exister envers toutes les identités sexuelles tant que celle-ci dégage de la masculinité.

 

Le gynesexuel 

Tu es une personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par la féminité. C’est essentiellement la même chose que l’androsexuel, mais du côté féminin. La gynesexualité s’applique sur toutes les identités sexuelles tant que cette identité dégage de la féminité. Donc un gars gynesexuel pourrait sortir avec un transgenre mais ne pas être attiré par le fait premier que cette personne soit transgenre. Ce qu’il aime, c’est sa féminité.

 

Le panromantique 

Tu es une personne qui est attirée exclusivement par le sentimental et aucunement par le sexuel et ce peut importe le fait que l’autre soit un gars, un fille ou autre genre sexuel. Bref t’es un méga lover.

 

L’asexuel

Tu es une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle. Qu’il s’agisse d’un gars ou d’une fille le constat est le même : tu n’es pas attiré donc tu ne pratiques pas. L’asexuel n’est pas abstinent, car l’abstinence c’est un choix de vie tandis que l’asexualité est une orientation sexuelle.

 

L’autosexuel

Tu es une personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par toi-même.  On nous glisse à l’oreille que le narcissisme n’est pas loin.

 

Le skoliosexuel

Il s’agit d’une des orientations sexuelles les plus complexes à saisir mais le meilleur résumé qu’on peut en faire est celui-ci :

Tu es une personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par un homme qui se sent femme ou une femme qui se sent homme. Bref, tu es attiré par les personnes transgenres. Par exemple, tu serais attiré par Caitlyn Jenner pas parce qu’elle est un homme devenu femme mais simplement par le fait qu’elle se soit toujours sentie femme dès sa naissance.

 

Le demisexuel

Tu as du sexe oui, mais toujours dans le cadre d’une relation affective. Un va pas sans l’autre. Tu t’entendrais bien avec le panromantique.

 

L’androgynosexuel

Tu es une personne qui est attirée par les androgynes. Un androgyne c’est une personne qui possède à la fois des traits masculins et féminins, qui flirt avec les deux genres. Marilyn Manson se dit androgyne.

 

Le lithromantique 

Tu es une personne qui a des sentiments amoureux et une attirance sexuelle envers une personne de ton choix et ce peu importe le genre sexuel mais qui ne veut pas que ça soit réciproque. Bref t’es un solitaire et ce dans tous les sens du terme. Le film Cast away avec Tom Hanks risque de te plaire.

 

Le Grey A

Tu es une personne qui swing une fois de temps en temps mais tellement rarement que tu es presque abstinent. Tu es super confortable avec cela et ça te plait ainsi.

 

Le dernier mais non le moindre...

 

L’aromantique

Tu as du sexe et tu aimes cela, mais tu n’es jamais attiré émotionnellement par une autre personne. On nous glisse à l’oreille que 95% de Tinder serait aromantique.

 

Maintenant que tu as un lexique des orientations sexuelles, tu n’as qu’à le faire plastifier et le mettre dans la poche de ton perfecto car en 2016, on ne sait jamais de quoi l’avenir est fait ;)

Sondage
Et toi, de quelle orientation sexuelle es-tu?

Asexuel

Aromantique

Grey A

Lithromantique

Androgynosexuel

Demisexuel

Skoliosexuel

Autosexuel

Panromantique

Gynesexuel

Androsexuel

Sapiosexuel

Pansexuel ou omnisexuel

Bisexuel

Homosexuel

Hétérosexuel

 


Sources :

  • Asexuality.org
  • madame.lefigaro.fr
  • itspronouncedmetrosexual.com
  • fr.news.yahoo.com
  • www.pinknews.co.uk

 

 

 

À lire aussi

Et encore plus