(AUDIO) Les auditeurs de Gatineau... en accord avec André Arthur! | Le Sac de chips
/potins

(AUDIO) Les auditeurs de Gatineau... en accord avec André Arthur!

On aurait pu croire que les propos incendiaires d’André Arthur, qui a qualifié Gatineau de «trou» cette semaine, auraient piqué au vif les habitants de l’endroit. Pourtant, lors d’une ligne ouverte sur les ondes du 104,7 FM Outaouais, les auditeurs ont plutôt donné raison à l’animateur de radio de Québec.

«Vous m’étonnez, vous m’étonnez tout le monde à Gatineau», a d’ailleurs lancé en cours de tribune l’animateur Roch Cholette, qui avait ouvert les lignes pour connaître l’avis de ses auditeurs.

Rappelons que plus tôt cette semaine sur les ondes de CHOI 98,1, André Arthur a fait des commentaires peu élogieux sur Gatineau, préférant de loin sa voisine, Ottawa.

«Allez pas à Hull, c’est un trou. Gatineau-Hull, c’est un trou. Lorsque tu traverses la rivière des Outaouais, c’est comme si tu descendais trois marches. T’arrives sur le boulevard “Grimber” [Gréber], qui est l’équivalent du boulevard Hamel à Québec dans la section couci-couça, mais 10 fois pire», a-t-il affirmé.

Martin, un auditeur du 104,7 FM, donne raison à l'animateur de Radio X.

«André Arthur, y a parfaitement raison sur toute la ligne. Faut regarder ça des yeux d’un touriste. Quand j’ai de la famille qui vient nous visiter, on n’en a pas beaucoup à écrire quand on fait la liste des places à visiter à Gatineau. [...] La région au complet est belle, mais on n’a pas de “wow”», a-t-il soutenu.

«Y a rien à foutre à Gatineau»

Jacques, un auditeur qui a vécu à Gatineau pendant 10 ans, n’a pas non plus fait l’éloge de la ville. «Je suis parti l’année passée, j’étais tellement content. C’est le trou-de-cul du monde. M. Arthur a 100% raison. [...] Y a rien à foutre à Gatineau, c’est zéro plus une barre.»

Un autre auditeur, Kader, a raconté qu’il avait visité Gatineau pour la première fois en 2003 ou 2004, pour visiter un ami. Il habitait alors Montréal.

«J’avais jamais entendu dans toute ma vie avant c’était quoi Gatineau. Oh God! a-t-il soupiré, parlant de ses impressions lors de sa visite. Pis là j’ai dit : “C’est sûr que j’habiterais pas ici”», a-t-il poursuivi, expliquant que plus tard, pour le travail, il a dû faire le choix d’aller habiter à Gatineau ou à Ottawa.

«J’ai même pas hésité, Ottawa all the way. C’est sûr qu’il (André Arthur) n’a pas utilisé des beaux mots pour Hull-Gatineau, mais en tout cas, s’il y a un choix si on vient de l’extérieur, c’est sûr que c’est même pas comparable (Gatineau et Ottawa).»

Pas différent de Laval

Germain, un Gatinois qui dit bien connaître André Arthur pour avoir résidé longtemps à Québec, a été un peu moins tranché. S’il n’est pas d’accord que Gatineau est un trou, il croit que le controversé animateur de Québec a raison sur un point.

«C’est vrai que le boulevard Hamel (à Québec), c’est la même chose que le boulevard Gréber. Pourquoi on développe pas nos centres-villes?», a-t-il soulevé.

Un autre auditeur estime aussi que d’un point de vue touristique, Gatineau n’est pas attirante. «La qualité de vie ici c’est quand même bien, mais pour le tourisme par exemple, je suis obligé de donner ça à M. Arthur. Mais c’est pas différent d’une ville comme Laval, qui n’a pas grand-chose à visiter et à voir», a affirmé Éric.

De son côté, Jocelyn souhaite que cette «claque dans le visage» serve de motivation à Gatineau.

«Je pense que M. Arthur a raison. Plutôt que de regarder ça d’un point de vue négatif, ben moi je vais lancer un défi à la population de Gatineau, de démontrer à M. Arthur qu’il a tort. C’est à nous autres à nous prendre en main pis d’améliorer notre ville, pis peut-être inviter M. Arthur dans un 1 an pour venir voir si ça a changé ou si c’est encore, comme vous dites, “de la marde”.»

Roch Cholette a précisé qu’il avait invité André Arthur à son émission, mais que ce dernier n’avait pas «retourné les appels».