Les 5 maisons hantées les plus terrifiantes au monde | Le Sac de chips
/homepage

Les 5 maisons hantées les plus terrifiantes au monde

Ces maisons pour le moins flippantes situées aux quatre coins du monde seraient vraisemblablement habitées par des fantômes. Oseriez-vous y passer la nuit?

1. La propriété Monte Cristo [près de Junee en Australie]

Capture d'écran / YouTube

Iriez-vous visiter une propriété construite en 1885 où de nombreux fantômes ont été aperçus? Selon la légende, ces apparitions surnaturelles seraient le résultat de plusieurs morts survenues dans la propriété depuis sa construction, selon le tabloïd britannique The Daily Mail.

Plusieurs témoins affirment avoir vu le fantôme de l’ancienne maîtresse de la propriété, Mme Crawley. Il y aurait aussi celui d’un bébé, mort après avoir chuté dans les escaliers. À cette époque, la nourrice avait assuré avoir été poussée par une force surnaturelle. Une femme de chambre serait aussi tombée «accidentellement» du balcon et un garçon d’écurie serait mort brûlé.

Capture d'écran / YouTube

Comme si ce n’était pas suffisant, Harold, un homme avec des problèmes mentaux, aurait été enchaîné durant 40 ans dans la maison du gardien. Il aurait été retrouvé recroquevillé à côté du corps de sa mère morte et envoyé dans un institut psychiatrique où il serait décédé.

Finalement, le fantôme de Lady Dorothy Walpole, la femme d’un ancien premier ministre qui aurait trompé son mari et qui serait morte après avoir été enfermée dans une chambre de la résidence, hanterait aussi les lieux. Et dans les années 1960, un gardien de la propriété aurait été assassiné par un adolescent de la région souffrant de troubles mentaux.

Capture d'écran / YouTube

Vous doutez encore? Plusieurs témoins ont assuré avoir vu les figures fantomatiques. Des chats mutilés auraient été retrouvés dans la cuisine et des bruits de pas auraient été entendus dans la maison alors que personne ne s’y trouvait.

2. La maison du 50 Berkeley Square [Londres]

Capture d'écran / YouTube

Avant de devenir la librairie Maggs and Bros, la maison située dans le quartier de Mayfair a été la demeure du premier ministre britannique George Canning au 19e siècle. Depuis qu’elle a été construite en 1740, plusieurs personnes y seraient mortes dans d’étranges circonstances, a rapporté le site Haunted-London.

Capture d'écran / YouTube

Une femme se serait suicidée en sautant d’une fenêtre à l’étage supérieur. Elle aurait commis ce geste après avoir été agressée sexuellement par son oncle. Un jeune homme aurait aussi été retrouvé mort. Il aurait été enfermé durant des années et nourri par un trou dans le plancher.

Capture d'écran / YouTube

Le fantôme d’un certain M. Myers aurait aussi été aperçu à plusieurs reprises. Largué par sa fiancée, il se serait reclus dans une chambre du premier étage, devenant fou au fil des ans. À son décès, les nouveaux occupants auraient ressenti un certain inconfort en emménageant au n°50.

Un soir, alors que la femme de chambre préparait le lit du prétendant de l’aînée de la famille, un cri se serait fait entendre dans la maison. Elle aurait été retrouvée morte, le visage contorsionné par la terreur. Malgré le drame, le prétendant aurait accepté de passer la nuit dans la chambre à une condition: qu’il sonne une cloche à deux reprises s’il y avait un problème. Durant la nuit, une première cloche se serait fait entendre. Peu de temps après, une deuxième cloche aurait résonné dans la maison. Quand le jeune homme a été retrouvé, il était pétrifié. Il serait mort quelques heures plus tard, sans jamais avoir expliqué ce qu’il avait vu.

Capture d'écran / YouTube

Les autres auraient affirmé avoir vu le fantôme de M. Myers.

Est-ce que l’histoire est vraie? Depuis 1950, la police a interdit l’accès au premier étage et les employés de la librairie Maggs Bros ne restent jamais seuls à la fermeture le soir.

3. Le presbytère hanté de Borgvattnet [Suède]

capture d'écran/youtube

Le vieux presbytère, bâti en 1876 à Borgvattnet, un petit village au nord de la Suède, est reconnu en Europe pour être l’endroit le plus hanté en Suède, selon Atlas Obscura.

capture d'écran/youtube

Le premier phénomène paranormal documenté au sein de la demeure remonte à l’an 1927, lorsqu’un homme habitant la maison a rapporté un événement étrange qui a eu lieu alors qu’il réunissait ses vêtements pour faire la lessive. Tout à coup, ses vêtements se seraient déchirés et auraient été lancés au fond de la pièce par une force surnaturelle.

capture d'écran/youtube

Un prêtre, vivant dans la maison dans les années 30, a lui aussi été témoin de phénomènes paranormaux. Il aurait aperçu une vieille femme vêtue de gris apparaître dans sa chambre. En tentant de la suivre, l’entité aurait soudainement disparu devant ses yeux.

capture d'écran/youtube

Quelques années plus tard, en 1945, un aumônier qui avait emménagé au presbytère tenait un journal répertoriant tous les phénomènes étranges ayant lieu au sein de la demeure. Il a raconté qu’une force le poussait régulièrement hors de sa chaise et, qu'une nuit, l’une des résidentes aurait été réveillée par trois vieilles femmes assises près d’elle dans le lit. Après avoir fermé la lumière de sa chambre, elle aurait affirmé que les yeux des femmes auraient continué à l’observer.

4. La Maison-Blanche [Washington, dans le District de Columbia]

capture d'écran/youtube

Les présidents américains n’auraient pas été les seuls à résider à la Maison-Blanche au fil des ans, d'après le  site  Histoires-paranormales.

La demeure présidentielle, construite entre 1792 et 1800 et située à Washington, dans le District de Columbia aux États-Unis, serait vraisemblablement hantée et y logerait de nombreux fantômes, dont celui d’Abraham Lincoln et d’Andrew Jackson, le septième président des États-Unis.

capture d'écran/youtube

Pendant un séjour à la Maison-Blanche, Winston Churchill, le 63e premier ministre du Royaume-Uni, aurait vécu un événement étrange alors qu’il demeurait dans la chambre de Lincoln, située au 2e étage de l’iconique résidence. Après avoir pris son bain, il aurait aperçu le fantôme d’Abraham Lincoln debout devant la cheminée. Il aurait par la suite refusé de passer la nuit dans cette pièce.

capture d'écran/youtube

Theodore Roosevelt, Dwight D. Eisenhower, Jackie Kennedy et ses enfants auraient également senti la présence de Lincoln dans la chambre. Eleanor Roosevelt a déjà déclaré en entrevue: «Parfois, quand je travaillais tard à mon bureau, j’avais l’impression que quelqu’un était debout derrière moi. Je devais me retourner et regarder». Le chien de Ronald Reagan aboyait aussi à la porte de la pièce, mais n’y serait jamais entré.

capture d'écran/youtube

Wilhelmine, la reine des Pays-Bas de 1890 à 1948, aurait également été témoin de phénomènes paranormaux lors de son séjour à la Maison-Blanche. Selon ses dires, elle aurait entendu quelqu’un cogner à la porte de sa chambre au milieu de la nuit. En ouvrant la porte, elle aurait été face à face avec le fantôme d’Abraham Lincoln debout dans le couloir, qui aurait rapidement disparu devant ses yeux.

5. La maison qui a inspiré LExorcisme [Missouri aux États-Unis]

Capture d'écran / YouTube

La maison qui est au cœur du film L’Exorcisme, qui raconte l’histoire de deux prêtres qui tentent de délivrer une jeune fille possédée par le démon, a fait peur à des millions de personnes à travers le globe. La vraie histoire qui a inspiré le long métrage de William Friedkin sorti en 1973 est encore plus terrifiante.

Capture d'écran / YouTube

En 1949, Roland Doe, un adolescent de 13 ans, aurait été soupçonné d’être possédé par les forces du mal. Après avoir été initié à des séances de spiritisme avec une planche de Ouija par sa tante Hariett, le comportement du jeune homme aurait commencé à changer. Les manifestations surnaturelles auraient débuté dans la maison avec le décès de la vieille dame. Des bruits et des grattements auraient été entendus entre les murs, des objets auraient changé de place, des lustres se seraient balancés et l’image du Christ aurait cogné inlassablement contre le mur auquel elle était accrochée.

Capture d'écran / YouTube

La chambre de Robbie aurait particulièrement été touchée par ces phénomènes. Selon la légende, quand la nuit tombait, le comportement de l'adolescent devenait inquiétant. Des marques, des ecchymoses et des bleus apparaissaient aussi sur son corps au matin.

Capture d'écran / YouTube

En février 1949, le jeune garçon et ses parents auraient visité le père Hughes à l’église Saint-James. Persuadé que l’enfant était possédé par le démon après l'avoir observé, le prêtre aurait demandé l’aide des Frères jésuites pour superviser l’exorcisme, une pratique avec laquelle il était peu familier. Puisque le rite n’aurait pas fonctionné, un deuxième exorcisme, qui aurait pris du temps à se mettre en place à cause de la réticence de Roland envers les membres du clergé, aurait été nécessaire. Après de nombreuses séances, le démon aurait finalement quitté le corps de l’adolescent, qui n’aurait gardé aucun souvenir des derniers mois.

Encore aujourd’hui, des milliers de mordus de phénomènes paranormaux se rendent à la mythique résidence.

 

 

 

 

À lire aussi

Et encore plus