Les pires légendes urbaines du rock | Le Sac de chips
/unbelievable

Les pires légendes urbaines du rock

Authentiques, transformées avec les années ou carrément fausses, les histoires les plus bizarres sur les rockstars ont circulé depuis la création du rock ‘n’ roll.

Certaines légendes perdurent. D’autres ont été démenties avec le temps. Comme le disait le personnage du producteur britannique Tony Wilson dans le film 24 hour party people: «Quand vous devez choisir entre la vérité et la légende, choisissez la légende.»

C’est sans doute pourquoi plusieurs rockeurs n’ont jamais nié les plus folles rumeurs à leur sujet. Mêmes les plus incriminantes. (Surtout les plus incriminantes peut-être.)

Pas de M&M's bruns pour Van Halen!

Les membres de Van Halen exigeaient d’avoir un bol de chocolat M&M’s dans leur loge. Mais ce bol ne devait contenir aucune friandise de couleur brune! Pourquoi cette ségrégation chocolatée?

La raison est toute simple. Le groupe voulait s’assurer que les promoteurs aient lu le contrat de tournée au complet. De sorte que s’il voyait une M&M brune, il ne pouvait se fier au promoteur qui prétendait avoir respecté toutes les clauses contractuelles. 

 

Ozzy Osbourne croquait des chauves-souris sur scène

Si Ozzy a bel et bien croqué dans une chauve-souris, c’est plutôt dû à une erreur.
 
En 1982, un quidam dans la foule lui en a lancé une sur scène. Ozzy croyait qu’il s’agissait d’une chauve-souris en plastique comme on en trouve au Dollarama. Pour cabotiner, il a croqué dedans.
 
Sauf que... Oups! Il s’agissait d’une vraie chauve-souris vivante selon ce que raconte encore aujourd’hui le chanteur. Ce qu’a nié toutefois le plaisantin ayant lancé le projectile.
 
Ozzy s’est tout de même fait vacciner contre la rage après le spectacle. 

 

Gene Simmons s’est fait greffer une langue de vache

Le bassiste de Kiss pourrait se mériter à lui seul tout un article de légendes urbaines. Une des plus récurrentes est celle à l’effet qu’il se serait fait greffer une langue de vache! À environ 17 centimètres de long, sa langue reste une énigme du rock. 
 
Quand Kiss était au sommet de sa gloire, le bassiste aurait fait assurer sa langue pour 1 millions de dollars.
 
Et alors? C’en est une vraie?
 
Oui. Dans son autobiographie, Simmons raconte que dès son plus jeune âge, il était doté d’une langue surdimensionnée. Il n’a jamais eu besoin d’une greffe. 

Courtney Love aurait fait assassiner Kurt Cobain

Cette théorie du complot a fait l’objet d’un documentaire sérieux. Dans le film Kurt & Courtney, le cinéaste Nick Broomfield s’intéresse à la conspiration possible autour de la mort du chanteur de Nirvana. Des personnes interrogées dans le film tentent de démontrer que la thèse du suicide pour expliquer la mort de Cobain ne tient pas la route.

Quelques intervenants dans le film accusent directement Courtney Love d’avoir organisé l’assassinat de son mari. Cette rumeur est surtout véhiculée par quelques fanatiques de Nirvana, très actifs sur le web. 

Rod Stewart se serait fait «pomper» l’estomac

Le plus drôle avec les racontars, ce sont les précisions qui s’ajoutent avec les années. Comme si ça rendait l’histoire plus crédible.

Ainsi, pendant les années 70, après une soirée olé olé dans un bar gay de San Diego, Rod Stewart se serait retrouvé en salle d’urgence afin que les médecins puissent extraire un gallon(plus de 3 litres) de sperme de son estomac!

De l’avis du principal intéressé, cette intervention chirurgicale inusitée n’a jamais eu lieu. Elle aurait été inventée de toutes pièces par son ex-publiciste Tony Toon, congédié par le chanteur en 2003. 

REUTERS

Jimi Hendrix mettait du LSD dans son bandeau

Comme c’est souvent le cas avec les rumeurs, la même histoire a circulé sur Jim Morrison. Mais comme le Roi Lézard était plus rarement affublé d’un bandeau, Jimi Hendrix est le nom qui revient le plus souvent sur cette drôle de rumeur.

Et celle-ci prétend que le guitariste plaçait stratégiquement du LSD sous son bandeau pendant les concerts. De sorte que l’hallucinogène pénètrait les pores de sa peau quand il suait.

Si la preuve que Jimi Hendrix prenait du LSD n’est plus à faire, il semblerait qu’il en consommait de manière plus «conventionnelle». 

Un requin comme joujou sexuel pour le batteur de Led Zeppelin

L’histoire se serait déroulé en 69(année érotique) à Seattle. John Bonham, le regretté batteur de Led Zeppelin, aurait pêché un requin(ça nous arrive tous) et s’en serait servi comme gadget sexuel lors de quelques galipettes intimes avec une groupie.

Le fond de l’histoire? Ce serait plutôt le gérant de tournée Richard Cole qui aurait attrapé un poisson quelconque, de taille plus modeste, et il s’en serait bel et bien «servi» avec une groupie.

Aux dernières nouvelles, le poisson en question, jamais identifié, ne serait toujours pas en vente dans les boutiques Romance... 

AgenceQMI

Keith Richards sniffe les cendres de son père

À la mort de son père en 2002, une rumeur circulait à l’effet que le guitariste des Stones avait mélangé ses cendres avec de la coke pour se taper un joyeux festin nasal.

Euh... la vérité est moins trash. Keith a tout simplement versé les cendres paternels autour d’un chêne qu’il venait de planter. Sauf que le vent a dispersé les cendres quand il a ouvert l’urne funéraire. Le rockeur lui-même a affirmé à la blague avoir «sniffé son père» car des cendres s’étaient répandus sur la table.

Une scène de baise sur la chanson Rocket Queen de Guns ‘n’ Roses?

Durant l’enregistrement de l’album Apetite for destruction, Axl Rose a proposé d’ajouter une piste spéciale d’un couple en train de forniquer.

L’amie de coeur du batteur Steven Adler, Adriana Smith, est passée ce jour-là au studio. Frustrée que son amant refuse de lui accorder le titre de copine «officielle», elle s’est réfugiée auprès de Slash et AXL Rose.

Quand ce dernier lui a proposé d’ajouter sa voix sur une chanson sans que ce soit pour chanter, elle a accepté pour se venger d’Adler. À une condition: qu’on lui offre une bouteille de Jack Daniel’s.

Ce n’est donc PAS qu’une rumeur. Tout ça a été authentifié par AXL Rose et Adriana Smith: ils se sont livrés à leurs bas instincts entourés de micros pour la cause du rock ‘n’roll.

L’histoire ne dit pas par contre si la dame n’a pas exagéré un brin ses gémissements... À vous de juger. 

Jean Leloup cherche sa main dans Passe-Partout

Dès que les convives sont un peu imbibés dans un party, cette discussion refait surface: Jean Leloup était ce jeune homme qui disait «Ma main! Ma main! Ma main!» dans un épisode de Passe-Partout. Et dès que vous manifestez un certain scepticisme, les passions se déchaînent.

Leloup a pourtant démenti avec véhémence en entrevue toute participation à l’émission jeunesse. C’est finalement Hugo Dumas de La Presse qui a dévoilé l’identité du jeune homme cherchant sa main: un certain Daniel Scott.