Dyson lance un nouveau sèche-cheveux «réinventé» à 500 $ | Le Sac de chips
/unbelievable

Dyson lance un nouveau sèche-cheveux «réinventé» à 500 $

Encore une fois, Dyson entend révolutionner nos vies avec un appareil qui fait du vent.

Mercredi matin à Tokyo, la compagnie britannique Dyson, qu’on connaît surtout pour ses aspirateurs «sans perte d’aspiration», ses ventilateurs sans hélices et les sèche-mains Dyson Airblade – qu’on peut admirer entre autres dans les toilettes chez Ikea – a fait son entrée dans le monde des soins esthétiques en lançant en grande pompe son tout premier sèche-cheveux, le révolutionnaire Dyson Supersonic.

Dans le communiqué, on n’épargne pas le jargon technologique pour nous convaincre qu’il s’agit d’une innovation technologique sans précédent: technologie Air Multiplier, turbine à flux axial, technologie Heat Shield, thermistance à billes, microprocesseur, ingénieurs en aéroacoustique, etc.

On se croirait presque à la NASA!

Le sèche-cheveux «réinventé»

«Les sèche-cheveux peuvent être lourds, inefficaces et faire beaucoup de bruit», explique James Dyson, le fondateur de la compagnie et inventeur du système d’aspirateurs sans sac, qui a fait sa renommée. «J’ai confié à nos ingénieurs la tâche de bien comprendre la science des soins des cheveux et de développer notre propre version de sèche-cheveux qui, nous pensons, résout ces problèmes», poursuit-il.

Courtoisie: Dyson Canada

Pour y parvenir, Dyson se vante d’avoir investi pas moins de quatre ans en recherche et développement et 100 millions de dollars dans la création d’un «laboratoire en science capillaire». Les quelque 60 prototypes ont été testés sur 1625 kilomètres de vrais cheveux humains, soit grosso modo la distance entre Montréal et Myrtle Beach.

Le résultat: un sèche-cheveux nettement plus petit et léger que la compétition, sans hélice, mais qui sèche les cheveux plus rapidement et silencieusement grâce à son moteur numérique V9 ultra-compact. Le plus beau dans tout ça: grâce à son contrôle de la température intelligent, le Supersonic protège vos cheveux contre des températures excessives qui pourraient les endommager et les rendre secs et ternes.

Un luxe futuriste

Bien entendu, une telle technologie du futur, ça se paye. Au bas mot, vous devrez débourser 499,99 $ pour mettre la main sur un de ces petits bijoux. Incidemment, c’est aussi le prix d’un billet d’avion aller-retour pour Myrtle Beach. Toute est dans toute, comme dirait l’autre!

Disons que la cosméticienne chez Jean-Coutu risque d’avoir à pédaler pas mal pour convaincre les petites madames d’acheter un sèche-cheveux pour le prix d’un mois de loyer dans un quartier prolétaire. [Pas besoin de nous le spécifier, le Dyson Supersonic ne sera vendu qu’en ligne et chez certains détaillants, comme Sephora aux États-Unis. Ce n’était qu’une tentative de démagogie.]

Alors, serez-vous parmi les premiers à mettre la main sur le Dyson Supersonic à sa sortie au Canada en août 2016, ou vous contenterez-vous de vous brûler le cuir chevelu avec votre bon vieux «chéchoir» à 50 $ acheté en spécial à la pharmacie?

Sondage
Êtes-vous excités par le dévoilement du Dyson Supersonic?

Oui, il va être magnifique à côté de mon aspirateur et de mon ventilateur Dyson.

Non, je préfère me payer des vacances à Myrtle Beach.

À lire aussi

Et encore plus