(VIDÉO) Un oisillon s’acharne sur son frère plus faible | Le Sac de chips
/unbelievable

(VIDÉO) Un oisillon s’acharne sur son frère plus faible

SQUATEC | Le Parc national du Lac-Témiscouata a capté des images saisissantes d’un pygargue à tête blanche achevant son frère plus faible à coups de becs et de piétinements.

Ce comportement naturel a pu être observé en début de semaine, grâce à une caméra installée dans le nid d’un couple de cet oiseau de proie, emblème du parc national situé dans le Bas-Saint-Laurent.

Deux des trois œufs des rapaces avaient éclos récemment. Dès lors, les responsables du parc avaient remarqué que l’un des deux oisillons était plus gros et s’emparait de tout le poisson ramené par ses parents.

«C’est un comportement documenté. Parfois, ce sont les parents qui poussent le plus faible en bas du nid et parfois c’est le frère plus gros qui l’attaque comme c’est le cas ici», précise Samuel Moreau, responsable de la conservation et l’éducation, qui affirme qu’il s’agit d’une première pour le parc national.

Pas d’intervention

La sélection naturelle est donc en train de faire son œuvre dans le nid, alors que le plus fort s’acharne sur le plus petit, dans l’objectif ultime de causer sa mort.

Le parc a publié la vidéo sur sa page Facebook jeudi soir. «Comme ce sont des images saisissantes, des gens nous ont demandé pourquoi nous n’allions pas sauver l’oisillon. Il faut absolument laisser faire la nature, on ne peut pas intervenir. Une intervention ne signifierait pas de sauver le plus petit et en plus, le plus fort pourrait être mis en péril, car nous ne pouvons prédire la réaction des parents», a indiqué Samuel Moreau.

L’animal est l’emblème de ce parc depuis son ouverture. Les spécialistes ont observé un minimum de trois nids sur le territoire. Il s’agit d’une espèce à préoccupation mineure.