Une mère prend la défense de son fils atteint de trisomie 21 sur Facebook | Le Sac de chips
/homepage

Une mère prend la défense de son fils atteint de trisomie 21 sur Facebook

Les fêtes d’anniversaire en fin de mois de juin sont certainement parmi les plus beaux moments de la vie d’un enfant.

L’école est terminée pour ce qui semble être l’éternité, on en profite alors pour se gaver de gâteries et jouer une dernière fois avec ceux qu’on ne reverra qu’en septembre.

Malheureusement pour le petit Sawyer Engele de Langley en Colombie-Britannique, la liste d’invités pour une fête d’anniversaire incluait tous ses camarades de classe, sauf lui.    

Super-Maman à la rescousse!

Cette omission a poussé sa mère, Jennifer Kiss-Engele, à publier sur sa page Facebook une lettre ouverte à l’endroit des parents organisant la fête.

Facebook

Voici quelques extraits de sa lettre (traduction libre) :

«Ça ne peut être parce qu’il est malicieux, on ne pourrait rencontrer un enfant plus joyeux. Ça ne peut être parce qu’il est ennuyant, il a un excellent sens de l’humour et un rire contagieux. Ça ne peut être parce qu’il ne s’entend pas avec votre enfant, il nous a souvent parlé de lui. La seule raison pour laquelle vous avez cru BON de ne pas l’inviter à la fête est parce qu’il est atteint du syndrome de Down.»

Elle ajoute, «les gens atteints de trisomie 21 veulent les mêmes choses que nous. Ils veulent des relations profondes, ils veulent se sentir aimés, ils veulent contribuer, ils veulent vivre des vies substantielles, et ils veulent être invités à des fêtes.»

Sans vouloir remettre l’entièreté du blâme sur les autres parents, elle a aussi tenu à offrir un mea culpa.

«D'autres parents qui vivent la même situation que moi ont souvent pris l’initiative en début d’année d’informer la classe sur ce qu’est le syndrome de Down. Je ne l’ai pas fait et c’était une erreur de ma part. Pour moi, Sawyer est un enfant comme les autres et je n’ai pas réalisé l’importance de sensibiliser et éduquer les gens autour de lui. Il est de ma responsabilité d’expliquer que Sawyer n’est pas si différent de nous après tout.»

L'Internet... et le bonne foi gagnent encore

Après des milliers de partages et de commentaires sur la publication, que s’est-il passé, d’après vous ?

Eh oui, le petit Sawyer a reçu son invitation à la fête.

Amuse-toi Sawyer... mais n’abuse pas trop du gâteau non plus !

Vous pouvez lire sa lettre ici et voir l'entrevue que la famille a accordé à CTV News, ici.

À lire aussi

Et encore plus