La formation Twisted Sister critique sévèrement le Rockfest | Le Sac de chips
/unbelievable

La formation Twisted Sister critique sévèrement le Rockfest

Twisted Sister a réglé ses comptes avec l’organisation de l’Amnesia Rockfest dans un long message publié sur le site du groupe.

Le site Musikuniverse a rapporté de long passages des propos acerbes du groupe à l'encontre des organisateurs de l'événement.

Allant même jusqu’à rebaptiser le festival SHITFEST(«festival de merde»), le groupe suggère aux amateurs de heavy metal d’assister au festival Heavy MTL plutôt que de retourner au Rockfest l’été prochain.

Twisted Sister déplore entre autres la distance parcourue pour se rendre au site du festival, la dimension des loges, le manque de salubrité des lieux, le peu de nourriture réservé au groupe à leur arrivée et le temps alloué pour leur prestation.

Bref, le groupe n’a pas du tout apprécié son passage à Montebello.

Le Rockfest selon Twisted Sister en 8 citations

«Vous aurez du mal à trouver un festival au nom plus approprié - Amnesia : le festival qu’on aimerait tous oublier.»

«Pour ajouter l’insulte à l’injure, le nom du groupe n’était pas écrit correctement sur la porte des loges. SÉRIEUSEMENT?»

«Donc, Korn et Blink 182 ont accès à des scènes d’une dimension normale, mais Twisted Sister doit se contenter d’une scène de la grosseur d’une plaque pour la mammographie d’un moucheron.»

«Nous n’avions pas de place pour nous installer... Pas de place pour ranger notre matériel... Pas de place pour travailler.»

«Des personnes travaillant pour le festival nous traitaient comme si nous n’étions que les enfants du voisin qui jouent de la "air guitar" avec des raquettes de tennis.»

«Voici donc Twisted Sister, jouant pour la dernière fois à JAMAIS au Canada, et non seulement ils ne nous accordent pas le moindre respect en nous laissant jouer notre dernière chanson(qui dure 2 minutes) mais ils ont coupé le micro de Dee(Snider) alors qu’il disait "Merci bonsoir!"»

«Juste comme nous pensions que ça ne pouvait être pire, ils ont tassé notre équipement et notre matériel hors de la scène comme si nous étions des chiens. »

«LE PIRE. FESTIVAL. DE TOUS LES TEMPS.»