Une lune de Saturne abrite peut-être la vie | Le Sac de chips
/unbelievable

Une lune de Saturne abrite peut-être la vie

Titan, la plus grosse lune de Saturne, entretient les espoirs des astrobiologistes. En effet, ils y découvrent de plus en plus des conditions nécessaires à la vie. Ce serait une vie différente de celle sur Terre, basé sur l’eau, puisque Titan est remplie de méthane.

Il fait généralement -179 °C sur Titan et il n’y a pas d’oxygène. Mais l’atmosphère est composé à 95% d’azote et il y a des montagnes, des saisons, des lacs et des averses (...de méthane, mais des lacs et des averses quand même!).

Des chimistes et astrophysiciens de l’Université Cornell ont tenté de prouver théoriquement si une réaction chimique permettant la vie était possible à des températures froides aussi extrêmes. Et tadam! Ils ont réussi!

Facebook - Mission Cassini

Selon eux, le très faible niveau d’énergie provenant du Soleil pourrait être absorbé et diffusé par l’atmosphère nuageuse de Titan. De plus, une des molécules bien présente sur Titan (car détectée à la fois par la mission Cassini et Huygens) est le cyanure d’hydrogène, une molécule précurseure de la vie ici sur Terre.

Le cyanure d’hydrogène peut réagir en formant de longues chaînes de polymères, appelées des polyimines. Le modèle établi par l’équipe de Cornell démontre que les polyimines peuvent exister dans les conditions présentes sur Titan. Autrement dit, ils sont en mesure d’absorber un niveau minimal d’énergie solaire et en restant assez flexibles pour ensuite fournir de l’énergie... pour la suite des choses!

«Il s’avère que différentes configurations de ce matériel [les polyimines] absorbe différentes longueurs d’ondes de lumière, incluant des longueurs d’ondes qui sont accessibles sur la surface de Titan.» - Martin Rahm, chimiste de l'Université Cornell

Imaginez un environnement où l'on pourrait voir un lever et un coucher de Saturne, notre plus belle planète, à tous les jours. Y a-t-il des branchies disponibles pour respirer un mélange d’azote et de méthane?

Source: Gizmodo