[QUIZ] Connaissez-vous vos recettes de cocktails | Le Sac de chips
/unbelievable

[QUIZ] Connaissez-vous vos recettes de cocktails

Mixologues du dimanche, connaissez-vous vos classiques?

Rien de tel pour épater ses invités que de leur servir un excellent cocktail maison. Mais avant de s’inventer expert en mixologie, toujours faut-il connaître les bases.

Saurez-vous identifier correctement les recettes de ces vingt cocktails classiques?

1. Cuba Libre

Rhum, cola et un quartier de lime

Rhum brun, soda et un quartier de lime

Rhum brun, soda gingembre et un quartier de lime

Rhum brun, jus de canneberges et un quartier de lime

Cuba Libre
Mieux connu chez nous en tant que «Rhum & Coke», le Cuba Libre aurait vu le jour à La Havane autour de 1900, soit tout juste après la Guerre d’indépendance cubaine, alors que l’armée américaine occupait toujours le territoire. Après avoir commandé un verre de rhum sur glace avec du Coca Cola et un quartier de lime, un soldat américain aurait levé son verre en s’écriant «¡Cuba Libre!», le cri de ralliement de l’Armée de libération cubaine.

2. Cosmopolitain

Vodka, jus de canneberge, jus de lime

Vodka, liqueur d’agrumes, jus de canneberge, jus de lime

Vodka, liqueur de framboise, jus d’ananas

Vodka, sirop de grenadine, jus de lime

Cosmopolitain
Le «cosmo» est à Sex and the City ce que le Old Fashioned est à Mad Men. À la fois chic et festif, doux et fortement alcoolisée, il peut être diablement traître. Le cosmopolitain a peut-être été conçu pour elle, mais il est certainement assez fort pour lui.

3. Sex on the Beach

Rhum blanc, crème de bananes, jus d’ananas et sirop de grenadine

Vodka, liqueur d’agrumes, jus de canneberges, jus de lime

Vodka, schnaps aux pêches, jus de canneberge, jus d’orange, sirop de grenadine

Schnaps aux pêches, crème irlandaise, jus d’ananas et sirop de grenadine

Sex on the Beach
Avec ses arômes qui rappellent les tout-inclus dans le Sud (ou votre première sortie dans un club à vos 18 ans, c’est selon), le Sex on the Beach a sans doute un petit côté kitsch, mais c’est un éternel indémodable pour la saison estivale.

4. Old Fashioned

Scotch et soda

Bourbon, sucre et amer d’Angostura

Whisky irlandais, sucre et eau pétillante

Gin, jus de lime et sucre

Old Fashioned
Repopularisé récemment par la série Mad Men et l’énigmatique Don Draper, le Old Fashioned rime avec masculinité et élégance. Au fond d’un verre, on dépose un cube de sucre qu’on arrose de quelques traits d'amer d’Angostura, puis on ajoute quelques glaçons, le bourbon (ou un autre type de whisky) et on agite à la cuiller. On le sert généralement garni d’un zeste d’orange flambé et d’une cerise au marasquin, bien que certains puristes considèrent l’ajout de fruits à la recette originale une hérésie.

05. Manhattan

Bourbon, liqueur d’agrumes et sirop simple

Scotch et Drambuie

Rye, vermouth rouge, amer d’Angostura

Whisky irlandais, sirop simple et soda

Manhattan
Selon la légende, le Manhattan tient son nom du Manhattan Club, à New York, où il aurait été créé autour de 1870. Il est traditionnellement composé de deux parts de rye (un whisky canadien à base de seigle) pour une part de vermouth rouge, d’un trait d’amer d’Angostura et garni d’une cerise au marasquin.

6. Margarita

Tequila, jus d’ananas, quartier de lime

Mezcal, liqueur d’agrumes, jus de lime

Pisco, jus de lime, sirop de sucre et sel

Tequila, liqueur d’agrumes, jus de lime et sel

Margarita
La Margarita aurait été inventée en 1948 par une Américaine établie au Mexique, Margaret Sames, d’où son nom (Margarita est la traduction espagnole du prénom Margaret). Il s’apparente au Daisy (le mot anglais pour marguerite), qui utilise plutôt du brandy comme base.

7. Tom Collins

Gin, sirop simple, jus de citron et soda

Vodka, sirop simple, jus de citron et soda

Rhum, sirop simple, jus de citron et soda

Bourbon, sirop simple, jus de citron et soda

Tom Collins
Classique parmi les classiques, le Tom Collins est un succès assuré. Il existe aussi des variations à base notamment de vodka (Joe Collins), Bourbon (Colonel Collins) et Rhum (Pedro Collins).

08. Mojito

Rhum, soda à la lime et menthe fraîche

Rhum, jus de lime, soda, sucre de canne et menthe fraîche

Rhum, limonade, sirop simple et basilic frais

Rhum, soda et un quartier de lime

Mojito
Comme sa consistance, l’origine du Mojito est trouble. On raconte qu’il serait un lointain descendant d’une concoction préparée par des aborigènes de la Havane pour guérir l’équipage du navigateur anglais Francis Drake du scorbut et de la dysenterie. Certains historiens attribuent plutôt son origine aux esclaves africains dans les champs de canne à sucre. Une chose est certaine: le Mojito vient de Cuba, et il n’a pas son pareil pour étancher la soif par une chaude journée d’été.

9. Spritz

Vin rosé et eau pétillante

Prosecco, Apérol et eau pétillante

Gin, Sprite et sirop de grenadine

Vin blanc, Sprite et jus de framboise

Spritz
Legs de l’occupation autrichienne de Venise au 19e siècle, le Spritz est aujourd’hui très populaire partout à travers l’Italie et de plus en plus de par chez nous. Léger et très rafraichissant, il est élaboré à partir de vin blanc mousseux (le plus souvent du Prosecco), d’eau pétillante et d’amaro, généralement de l’Apérol ou du Campari. On l’accompagne traditionnellement d’une tranche d’orange, d’une olive verte et de quelques glaçons.

À ne pas confondre avec le Spritzer, un mélange de vin rouge ou blanc et d’eau pétillante.

10. Mint Julep

Gin, eau, sucre et feuilles de menthe fraîche

Crème de menthe verte et soda

Gin, crème de menthe verte et soda à la lime

Bourbon, sirop simple et feuilles de menthe fraîche

Mint Julep
Boisson officielle du Kentucky Derby depuis 1938, ce cocktail traditionnel du sud des États-Unis apparaît pour la première fois dans un livre de recettes en 1803, mais son origine pourrait être encore plus ancienne. Il est servi typiquement dans un gobelet en métal. On peut également substituer le bourbon pour du gin; on obtient alors un Gin Julep.

11. Panaché

Bière et soda au gingembre

Bière et jus d’orange

Bière et bière d’épinette

Bière et limonade

Panaché
Un vieux classique qui connaît un certain regain d’intérêt depuis quelques années, le panaché (ou «shandy» en anglais), un mélange de bière (préférablement blonde ou blanche) et de soda au gingembre ou au citron-lime, est un cocktail peu onéreux idéal pour les terrasses ensoleillée ou le bord de la piscine.

12. Sea Breeze

Gin, campari et jus d’orange

Vodka, jus de pamplemousse et jus de canneberges

Rhum, jus d’ananas et jus de canneberges

Rhum, jus de pamplemousses et jus de canneberges

Sea breeze
Cousin un peu plus sobre et sophistiqué du Sex on the Beach, notamment en raison de l’amertume du pamplemousse, le Sea Breeze est beaucoup moins sucré mais tout aussi rafraichissant.

13. Negroni

Vodka, Campari et jus de pamplemousse

Vermouth rouge, Campari et soda

Gin et Campari

Gin, vermouth rouge et Campari

Negroni
Version plus alcoolisée de l’Americano (vermouth rouge, Campari et soda), le Negroni a été ainsi baptisé en l’honneur de son créateur, le Comte Negroni. Reste à s’avoir duquel il s’agit, puisque deux comtes Negronis revendiquent sa création: le Général Pascal Olivier de Negroni, qui prétend avoir imaginé le cocktail au Sénégal en 1857, et Camillio Negroni, qui raconte l’avoir créé lorsqu’il a demandé à un serveur de «fortifier» son Americano, en 1919.

Afin de différencier le Negroni de l’Americano, on le garni d’un zeste ou d’une tranche d’orange plutôt que de citron.

14. Slow Comfortable Screw Against the Wall

Vodka, jus d’orange et Galliano

Amaretto, Southern Comfort et jus d’orange

Sloe gin, Southern Comfort, vodka et jus d’orange

Sloe gin, Southern Comfort, vodka, jus d’orange et Galliano

Slow Comfortable Screw Against the Wall
Ce cocktail semble n’avoir été inventé que pour une raison: tester la mémoire des barmans. Un truc facile pour s’en rappeler: chaque élément du nom désigne un des ingrédients qui le compose. «Slow» pour le sloe gin (une liqueur à base de gin et de prunelle), «comfortable» pour Southern Comfort, «screw» pour screwdriver (vodka et jus d’orange) et «against the wall» en référence au cocktail Harvey Wallbanger, un vodka-jus d’orange avec un voile de Galliano sur le dessus.

15. White Russian

Vodka, café et crème fouettée

Vodka, crème de cacao et crème 35%

Vodka, liqueur de café et lait

Vodka, café et crème irlandaise

White Russian
Ajoutez du lait ou de la crème à un Black Russian (environ cinq parts de vodka pour deux parts de liqueur de café), vous obtiendrez un White Russian. Malgré son nom, le White Russian n’a pas été inventé en Russie. Les Russes le considèrent même une boisson «pour les femmes et les touristes». C’était par ailleurs le cocktail favori du «Duc» dans Le Grand Leboswki.

16. Mai Tai

Alcool de riz, jus de lime et sirop simple

Rhum brun, rhum blanc, liqueur d’agrumes, jus de lime et sirop d'orgeat

Rhum, jus de lime, soda, sirop de canne à sucre et menthe fraîche

Cachaça, jus de lime et sirop d'orgeat

Mai Tai
Classique tiki inventé au mythique restaurant Trader Vic dans les années 1940, Mai Tai signifie «le meilleur d’entre tous» en tahitien. À défaut de sirop d'orgeat, qui confère à la mixture un léger goût d'amande, on peut utiliser du sirop simple ou du sirop de canne à sucre.

17. Caïpirinha

Cachaça, jus de lime et sirop de canne à sucre

Rhum agricole, jus de lime et sirop simple

Rhum blanc, soda à la lime et menthe fraîche

Vodka, amer d’Angostura et jus de lime

Caïpirinha
Préparation à base de cachaça, une eau de vie issue de la fermentation du jus de canne à sucre, le Caïpirinha est originaire du Brésil. Le nom Caïpirinha provient de la contraction de deux mots portugais: «caipira», qui veut dire paysan, et «curupira», créatures mythologique du folklore brésilien. Il est possible de substituer la cachaça pour de la vodka. Cette populaire variante est appelée «Caïpiroska».

18. Gimlet

Gin, jus de lime et sucre

Vodka, jus de lime et sucre

Gin, liqueur d’agrumes et jus de lime

Vodka, liqueur d’agrumes et jus de lime

Gimlet
Traditionnellement composé de parts égales de gin et de cordial de jus de lime Rose’s (qu’on peut toujours retrouver dans certaines épiceries), le Gimlet était autrefois administré à des soldats en campagne par un médecin du nom de Thomas Gimelette pour prévenir le scorbut, d’où son nom.

19. Dark ‘n Stormy

Rhum blanc, cola et quartier de lime

Rhum brun, soda gingembre et quartier de lime

Rhum brun, soda à la lime et quartier de lime

Rhum à la noix de coco, cola et quartier de lime

Dark ‘n Stormy
La teinte foncée du rhum brun («dark») et l’effervescence du soda gingembre («stormy») donnent son nom à ce savoureux cocktail.

20. Singapore Sling

Rhum, liqueur d’agrumes, jus d’ananas, sirop de grenadine

Gin, brandy à l’abricot, jus d’orange, jus de canneberges

Gin, cherry brandy, liqueur d’agrumes, jus d’ananas, jus de citron, soda, sirop de grenadine

Rhum, jus d’orange, sirop de grenadine

Singapore Sling
La recette du Singapore Sling, inventée en 1913 au célèbre Raffles Hotel à Singapore, a quelque peu changé au cours des années. La recette originale contenait deux mesures de gin pour une de cherry brandy, combinée à du jus d’orange, d’ananas et de lime. On y ajoute parfois aussi de la Bénédictine, une liqueur alcoolisée à base d’herbes, et on peut substituer le cherry brandy pour du sloe gin.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus