Voici les 4 «bibittes» qui vous «mangent» chaque été au Québec | Le Sac de chips
/unbelievable

Voici les 4 «bibittes» qui vous «mangent» chaque été au Québec

Année après année, les Québécois célèbrent l’été (et leurs vacances, en particulier) en profitant d’activités en plein air. Les réjouissances sont alors au rendez-vous... jusqu’à ce que de vilains invités indésirables se manifestent. Et disons qu'en 2019, les bibittes ne laissent pas leur place.

Non, nous ne faisons pas allusion à votre belle famille, mais plutôt à ces voraces et miniatures créatures qui vous font la vie dure: les moustiques et les mouches. 

Si leurs piqûres et leurs morsures engendrent bien souvent des rougeurs et des démangeaisons, n’oublions pas que leur rôle demeure essentiel à l’équilibre de notre écosystème. 

Ainsi, plutôt que de détester sans vergogne ces «bébittes» insistantes, essayez plutôt de les déjouer en en apprenant davantage sur elles. Voici les principaux types d’insectes qui vous malmènent 

Photo Courtoisie

Le maringouin 

Qui est-il? 

Le célèbre moustique québécois fait partie de l’ordre des diptères et de la famille des culicidés. Une des particularités de ces attachantes bêtes est que les femelles ne piquent pas pour se nourrir, mais bien pour assurer la maturation de leurs oeufs, avant de pondre ceux-ci. 

Ainsi, une femelle fécondée se met à la recherche de sang puisque les éléments nutritifs que celui-ci contient lui permettront de produire des oeufs. 

Lorsqu’un (ou plutôt une) maringouin pique un humain (ou un animal), il ponctionne jusqu’à trois fois son propre poids en sang. Deux jours plus tard, elle pondra ses oeufs à la surface de l’eau, généralement dans une mare stagnante ou tout autre petite étendue sans courant. 

C’est grâce à leur proboscis, une espèce de trompe longue et mince, que les maringouins pénètrent la peau de leurs victimes. Ils procèdent ensuite à la succion du sang par des mouvements rapides et saccadés. 

À travers le monde, les moustiques peuvent être vecteurs de maladies graves comme la malaria, le virus du Nil occidental ou la fièvre dengue. 

Quand agissent-ils? 

Ils abondent en juin et juillet. On les voit tôt le matin, en fin d’après-midi, après le coucher du soleil et après la pluie. 

Ils préfèrent les journées grises et les endroits ombragés. Ils peuvent piquer à travers les vêtements. 

Domaine public

La mouche noire 

Qui est-elle? 

Issue comme le maringouin de l’ordre des diptères, la mouche noire ne fait pas plus de 5 mm de long. Et encore une fois comme le maringouin, la femelle pique (ou, dans ce cas-ci, mord) pour s’approvisionner en sang, élément essentiel à la formation de ses oeufs. 

Si la plupart des mouches noires sont, en effet, noires, d’autres espèces sont toutefois orange jaunâtre ou gris brunâtre. 

C’est grâce à des pièces buccales piqueuses munies de stylets dentés que les femelles assoiffées de sang parviennent à déchirer la peau et à s’abreuver. Les sujets mâles, eux, ne mordent pas. Ils se nourrissent du nectar des fleurs pour assurer leur survie. 

Mâles comme femelles ne vivent toutefois pas plus de trois semaines. Une femelle aura néanmoins le temps de pondre de 150 à 600 oeufs en milieu aquatique. 

Quand agissent-elles? 

On les croise jusqu’en septembre partout à travers la province, surtout dans les régions de conifères, et le long des lacs et des rivières. Elles sont particulièrement voraces à l’aurore et au crépuscule, quoiqu'il n’est pas impossible de se faire «pincer» en pleine journée par temps chaud, humide et légèrement venteux. 

Elles ont un petit faible pour vos chevilles, votre cou et l’arrière de vos oreilles. 

Par Dennis Ray — Travail personnel, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=654578

La mouche à chevreuil 

Qui est-elle? 

La famille des tabanidés (de l’ordre des diptères) à laquelle appartient la mouche à chevreuil comprend également les mouches à cheval, les mouches à vache et les frappe-à-bord. 

Mesurant de 10 à 30 mm, elle a une tête large et détachée de son corps. Comme chez les deux autres types d’insectes déjà présentés, seules les mouches à chevreuil femelles en veulent à votre sang. Et comme pour les mouches noires, elles iront le chercher non pas par une piqûre, mais bien par une morsure qui entaille votre peau. 

Particulièrement nuisibles au bétail, elles sont également des spécialistes pour s’attaquer aux baigneurs qui ont la peau mouillée et aux amateurs de sports nautiques. 

Quand agissent-elles? 

Actives de juin à août, elles sortent de jour quand le soleil est bien présent et qu’il réchauffe l’air. 

Attention à votre cuir chevelu, parce que c’est leur cible de prédilection et que leurs morsures sont particulièrement douloureuses. Au besoin, utilisez du vinaigre pour atténuer la douleur. 

Courtoisie

Le brûlot 

Qui est-il? 

Plus petit insecte du lot, le brûlot est un moucheron qu’on nomme ainsi à cause de la sensation de brûlure que provoque sa morsure. 

En fait, il est tellement petit qu’il peut même passer à travers les moustiquaires normales. Toutefois, il ne peut pas mordre à travers les vêtements. 

Il ne pond pas ses oeufs en milieu aquatique, mais bien dans la matière organique en décomposition. 

Quand agissent-ils? 

Ils apparaissent à partir de la fin juin et en juillet. Présents de jour comme de nuit, ils abondent particulièrement à partir de la fin de l’après-midi.  

Profitez bien du reste de votre été, et n’oubliez pas: portez des vêtements de couleur pâle! Vous les attirerez moins... 

 

À lire aussi

Et encore plus