La vidéo d'un orignal pris au piège dans une piscine devient virale | Le Sac de chips
/unbelievable

La vidéo d'un orignal pris au piège dans une piscine devient virale

Un orignal a passé plus de 20 heures dans la piscine d'une résidente du Nouveau-Brunswick avant d'être endormi et secouru de manière spectaculaire par des agents de la faune.

Karen Michaud peine à se remettre de ses émotions. Dimanche soir, alors qu'elle s'apprêtait à souper, sa chienne Maggie s'est mise à hurler et tentait de sortir de la maison, située à St-Hilaire à dix minutes de route d'Edmundston. En examinant sa cour, Karen Michaud a découvert qu'un orignal avait décidé de faire saucette dans sa piscine.

«J'ai pris mon cellulaire pour prendre des photos, sinon personne ne m'aurait crue», a expliqué la femme de 31 ans.

Une heure s'est écoulée avant qu'elle réalise que l'animal ne pourrait pas sortir seul de la piscine. La nouvelle s'est vite répandue. Des dizaines de résidents se sont réunis chez elle pour voir la scène de leurs propres yeux. «J'ai contacté les agents de la faune. Ils sont venus en soirée, mais ils n'avaient pas l'équipement pour endormir l'animal et comme il ne semblait pas blessé, ils ont dit qu'ils reviendraient le lendemain», a-t-elle expliqué.

La femelle orignal a donc passé près de 20 heures dans la piscine. Selon Karen Michaud, même si elle n'était pas agitée, elle a détruit sa toile en donnant de nombreux coups de pieds.

Sauvetage spectaculaire

Samedi midi, des agents des Ressources naturelles et un vétérinaire ont pris la situation en main. «Avant d'endormir l'animal, ils ont vidé l'eau afin qu'il ne se noie pas», a raconté la propriétaire des lieux.

Les autorités ont utilisé une chargeuse avec des chaînes pour extirper l'animal de sa fâcheuse position.

«Je suis vraiment contente qu'il ne l'ait pas tué le premier soir, même si ça va me coûter 1000$ pour une nouvelle toile», a-t-elle lancé en riant.

Vidéo virale

Karen Michaud a publié de nombreuses vidéos du sauvetage sur les réseaux sociaux. Mercredi midi, plus de 33 000 personnes avaient regardé ses publications.

Selon la femme de 31 ans, l'orignal aurait par la suite été relâché dans la nature.

À lire aussi

Et encore plus