Google tient à la vie privée des vaches | Le Sac de chips
/potins

Google tient à la vie privée des vaches

Le filtre de vie privée de Google Street View prend l’expression «avoir un air de bœuf» un peu trop littéralement, semble-t-il.

En témoigne cette image capturée par les caméras de Google Street View en août 2015 à Coe Fen, près de Cambridge, et partagée sur Twitter par le chroniqueur David Shariatmadari, du quotidien britannique The Guardian.

Dans cette scène idyllique, on peut apercevoir un bovin broutant paisiblement au bord de la rivière Cam, son visage pudiquement masqué par le filtre de Google Street View.

«Heureux de constater que Google prend au sérieux la vie privée des vaches», ironise Shariatmadari, dont la publication a eu un effet bœuf, avec plus de 12 000 partages et 16 000 mentions j’aime à ce jour.

 

Un coup de vache

Prenant le taureau par le cornes, Google a confié à la BBC que son algorithme, qui floute automatiquement les visages et les plaques d’immatriculation pour protéger l’anonymat des individus, avait peut-être fait preuve  «d’un peu trop de zèle».

«Bien entendu, nous ne voulions pas priver cette vache de tirer ses cinq minutes de gloire», a indiqué, non sans humour, un porte-parole de la société de Mountain View.

Une autre image captée quelques mètres plus loin par les caméras de Google Street View montre toutefois l’animal dans toute sa splendeur.

Google Street View

Selon nos sources, le bovidé aurait apparemment pleuré comme un veau lorsqu’on l’a informé de cette grave atteinte à sa vie privée.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus