9 choses à savoir sur la redoutable avocate qui défendra Angelina Jolie contre Brad Pitt | Le Sac de chips
/potins

9 choses à savoir sur la redoutable avocate qui défendra Angelina Jolie contre Brad Pitt

Le célèbre couple Brangelina est mort après deux ans de mariage et 12 ans d’amour. Et Brad Pitt est mieux de se préparer parce que son ancienne conjointe ne semble pas prête à se séparer à l’amiable.

Angelina Jolie a en effet retenu les services de Laura Wasser, une célèbre avocate de Californie bien connue des vedettes divorcées.

Voici 9 choses à savoir sur celle qui fait trembler les infidèles:

1. La redoutable avocate de 48 ans, divorcée à 25 ans, est connue à Hollywood comme la spécialiste des divorces des stars.

AFP

2. Les journaux américains sont fous d’elle et la surnomment «The Disso Queen» (la reine des dissolutions) ou «The Breakup Artist» (l’artiste de la rupture).

3. Laura Wasser fait partie des cent meilleures avocates des États-Unis selon le Hollywood Reporter.

Getty Images/AFP

4. Elle a déjà représenté Jolie en 2003, lors du divorce de la comédienne d’avec Billy Bob Thornton.

REUTERS/Fred Prouser

5. L’avocate a également compté parmi ses clients Heidi Klum, Kim Kardashian, Johnny Depp, Britney Spears et Ashton Kutcher.

Brian To/WENN.com

6. Elle devra partager son temps entre le cas Jolie-Pitt et celui d’un autre divorce très médiatisé actuellement; celui de Drew Barrymore et Will Kopelman.

7. Parmi les plus impressionnantes victoires de l'avocate, notons le divorce de Mel Gibson avec Robyn Moore. La séparation avait coûté à l’acteur la moitié de sa fortune, soit près de 400 millions de dollars.

8. Ses honoraires s’élèveraient à près de 900$ de l’heure.

AFP

9. Laura Wasser a repris le cabinet de son père, le célèbre avocat californien Denis Wasser. Il a jadis réglé les divorces d’acteurs comme Clint Eastwood ou Jane Fonda, tel que le rapporte Gala.

Courtoisie

Sa carrière en droit matrimonial était donc écrite dans le ciel. D’ailleurs, ses parents l’ont baptisée Laura Allison Wasser, lui donnant ainsi les initiales L.A.W. (loi en anglais). Un simple hasard?

Sur le même sujet