Voici 18 conseils infaillibles pour réussir et apprécier le sexe anal | Le Sac de chips
/potins

Voici 18 conseils infaillibles pour réussir et apprécier le sexe anal

Présenté par: 

 

Aujourd’hui au Sac de Chips, on a envie de prendre soin de vous.

Pour ce faire on a décidé de s’intéresser à ce qui se passe sous votre couverture et faire en sorte que vous puissiez entrer au «paradis de la sodomie», sans heurt, mais plutôt avec joie, amour, désir, réciprocité et compassion.

Ok, ça sonne peut-être comme un cours de pastorale au premier regard, mais c’est simplement pour vous faire oublier qu’on s’apprête à parler de votre «péteu» en long et en large.

Dans un rapport sur la sexualité des Américains publié en 2010, 44 % des femmes et hommes hétérosexuels ont révélé avoir déjà pratiqué le sexe anal. C’était en 2010.

Aujourd’hui, avec le culte du «booty» et des sexe-symboles comme Kim Kardashian, Nicky Minaj, Jennifer Lopez et Kylie Jenner, parions qu’on est bien loin du 44 % d’il y a 7 ans.

Mais pourquoi pratiquer le sexe anal?

Car notre Justin national l’a bien dit : «Because it’s...2016!»

Voici donc 18 conseils pour réussir et apprécier le sexe anal. (pas selon Justin)

 

1 - Ne prenez pas votre partenaire par surprise avec cette demande. C’est une partie de la sexualité qui s’approche avec ouverture et désir.

Si la femme se sent plus ou moins à l’aise et qu’elle le fait volontairement pour vous faire plaisir, son plaisir sera diminué et vos chances de «retourner là» réduites à néant. «Communication is the key ya’ll»


2 - Achetez donc un bon lubrifiant, sans saveur, sans odeur, sans effet rafraîchissant ou chauffant, car croyez-nous, vous risquez de regretter rapidement d’avoir choisi un lub chauffant.

On ne parle pas ici d’un échantillon gratuit que vous avez reçu à la pharmacie, mais d’un vrai lubrifiant qui coûte cher dans une bouteille qui «look bien» sur la table de chevet.

Et non, la Vaseline ne fonctionne pas. La bave non plus. On est en 2016. Si tu n’es pas capable d’investir dans un bon lubrifiant, tu ne mérites clairement pas que ta blonde te laisse jouer là.

3 - Pour ceux et celles qui craignent la douleur, il se vend des crèmes analgésiques spécifiques à cette région. Il est cependant préférable d’apprivoiser la pénétration anale, car le but, c’est d’avoir du plaisir, pas de le geler avec une crème.


4 - L’anulingus communément appelé le «rimjob» est une super bonne façon d’apprivoiser le sexe anal tant pour les hommes que les femmes. Les gars, lors de la fellation, mettez donc votre orgueil de côté et laissez votre blonde «bécotter votre péteu.»

Oui vous allez «rusher», oui vous allez être mal à l’aise, car vous allez être confronté à tous vos préjugés, mais on vous assure que quelques secondes et gémissements plus tard, vous allez avoir oublié tout ça.

D’ailleurs les Français surnomment l’anulingus : la feuille de rose en levrette. «Stu’ pas cute» rien qu’un peu ? Pourquoi alors, chers amis, se priver de quelque chose de si poétique?

5 - Soyons honnêtes, un petit «clean up » sous la douche est de mise. La douche téléphone sera alors votre meilleure amie. Il se vend aussi, pour ce qui est de l’hygiène, une poire anale qui fait des miracles. On recommande toutefois de ne pas trop utiliser de douche ou de poire anale, car ceci défait la flore intestinale.

Ne mettez pas de savon à l’intérieur de votre postérieur. Mangeriez-vous du savon ? Non. Votre «derrière» non plus.


6 - Gentlemans, votre partenaire n’est pas une actrice porno. Elle n’a pas passé 2 heures avec un gros dildo bien en place pour être «prête» pour la scène. Oui, les actrices pornos font ça, pas votre blonde. Un peu de délicatesse, de tendresse, de patience et de compréhension est de mise. Surtout si vous êtes bien membré.

Ça sera assurément apprécié et vous n’en verrez que les bienfaits vous aussi.

7 - Cessons les idées de grandeur. Commencez par un doigt. Le plaisir croît avec l’usage. Le format aussi. Promis.


8 - Messieurs, on ne vous apprend rien en vous disant que votre point G est ...votre protaste. Pour ceux qui ne savent pas où est située votre nouvelle flamme, c’est ici :

Et comme vous le constatez, il n’y a pas 32 chemins pour y arriver. Ne boudez plus votre plaisir. Ceci ne diminue en rien votre masculinité ni ne vous rendra «gai» et vos «bros» du hockey ne le sauront pas. Arrêtez de vivre dans la peur et goûtez ce fruit défendu une fois pour toute.

9 - Prenez votre temps. L’anus n’est pas fait comme un vagin. On ne vous apprend rien. Ca se dilate certes, mais pas à la vitesse de l’éclair. Prenez donc votre temps, un centimètre à la fois, en respirant, en se regardant dans les yeux, en se disant que le meilleur s’en vient... car c’est vrai.

On prend son temps, tant pour celui qui pénètre que la personne qui reçoit. Pour vrai, la patience c’est la clé du succès. Parlez-en à Forrest Gump pour voir.


10 - On ne vous cachera pas qu’un petit verre dans le nez aide un brin.

11 - Pourquoi ne pas essayer au début avec des jouets sexuels comme des boules anales, un mini-dildo ou même simplement vos doigts. De comprendre ce qui se passe dans son corps est essentiel. De le vouloir pleinement, encore plus. Une panoplie de jouets existe et est spécialement conçue pour le sexe anal.

Tout est disponible sur le marché pour vos donner envie d’explorer le côté obscur de la force.


12 - Choisissez le ou la bonne partenaire. En couple ou non. Ça semble évident, mais c’est essentiel. Un gars ou une fille avec qui la communication est fluide, naturelle et sans tabou. Il est important de bien nommer les choses. L’humour est aussi très utile quand vous réalisez que ça ne se passe pas comme dans la vidéo Pornhub que vous venez de regarder.

Il faut savoir dédramatiser et pour ça, c’est avec une personne qui n’a pas de jugement, qui comprendra ce qui se passe, tant au niveau physique que psychologique et qui veut expérimenter sans attente et pression de performance.


13 - Les attentes justement. Il faut les laisser au vestiaire. Non vous ne serez pas une déesse de l’anal la première fois. Même chose pour vous chers messieurs. Le sexe anal, comme toute la sexualité en général, ça s’apprend et ça s’apprivoise. La 2e fois sera meilleure, la troisième encore plus et ainsi de suite.

C’est la même chose qu’un risotto, il ne faut pas perdre espoir, un jour vous le réussirez à la perfection.

14 - Ne stressez pas. Plus vous stressez, moins ça sera le fun et plus douloureux. Le corps humain étant merveilleusement fait, après quelques «ouch» bien sentis, votre anus comprendra que c’est ce que vous voulez et le corps se détendra vous permettant ainsi de profiter de cette source de plaisir incroyable.


15 - Des draps foncés. Juste au cas. Cessons les tabous. Ça se peut que ça arrive, c’est pas plus dramatique que ça. Oui ce n’est pas le fun, oui c’est «turn off», mais c’est la vie et faut faire avec. C’est d’ailleurs exactement à ce moment précis que le sens de l’humour arrive en Uber pour vous sauver la vie.

16 - Utilisez un préservatif la première fois si vous êtes stressé à l’idée «des surprises» que l’on pourrait trouver lorsqu’on est un débutant dans cette pratique.


17 - Diversifiez vos positions. Peut-être que le traditionnel missionnaire n’est pas la bonne position en matière d’anal pour vous. Voici 3 positions qui fonctionnent bien. Encore une fois c’est essai-erreur. Il faut que votre partenaire comprenne que le sexe-anal ce n’est pas «clé en main» mais, un coup que t’as la clé, «sky is the limit»
 

18 - Érotisez votre partenaire. Cunnilingus, anulingus, massages, baisers, tout doit y être pour que l’autre veuille allez plus loin avec le sourire aux lèvres. Pour contnuer dans la métaphore alimentaire, le sexe anal c’est comme une raclette, tu dois avoir tous tes ingrédients bien en place avant de «starter le party».

 

Vous voyez, le sexe anal c’est vraiment pas si compliqué que ça et c’est surtout plein de promesses à l’infini.

Ha oui, pour tous vos jouets, lubrifiants, films coquins et autres extras qui vont aideront à atteindre le «firmament du péteu» , allez donc faire un tout sur le site de Boutique Séduction, vous risquez d’être agréablement...séduits (on aime les jeux de mots)

Sur ce... bonne sodomie!