Un deuxième mariage pour Cœur de pirate? | Le Sac de chips
/potins

Un deuxième mariage pour Cœur de pirate?

Cœur de pirate a-t-elle renoué ses vœux avec Alex Peyrat, le papa de sa fille ? Tout porte à croire que oui, même si le couple se montre extrêmement discret, pour ne pas dire muet à ce sujet. Ne reculant devant aucun moyen pour vous offrir une information de qualité, l’équipe du Sac de chips a mené son enquête.

Instagram

Allons droit au but: Cœur de pirate et son mari se seraient dit «oui, je le veux» pour une deuxième fois le 29 janvier. Quelques photos Instagram nous ont d'abord mis la puce à l’oreille. Plusieurs membres de la squad de la chanteuse de 27 ans semblaient en effet défiler dans le même photobooth lors d'une réception organisée le soir du présumé remariage.

Instagram

Instagram

D'ordinaire très volubile sur les réseaux sociaux, Cœur de pirate n’a cependant partagé aucune publication en cette journée d’hiver. Tentative pour ne pas attirer les soupçons? Hummm. 

Instagram

Le mot-clic #WinterWedding utilisé lors de cet évènement mondain laisserait en tout cas sous-entendre la nature de la cérémonie. Oui, car, wedding, en anglais, se traduit par...MARIAGE! 

Instagram

Instagram

Toujours sceptique? Eh bien ajoutons le fait que la joaillière Eugénie Bee, spécialisée dans la conception de bijoux et accessoires de mariage, a indiqué se trouver dans le Mile-End ce soir-là, en compagnie des autres convives. "Merci pour ce précieux moment B&A", a écrit la joaillière, sous sa publication Instagram. B&A pour Brad et Angelina....I DON'T THINK SO! Non, B&A pour Béatrice et Alex. Une théorie. 

Instagram

Enfin, Patricia Lanoie, l’assistante personnelle de Cœur de pirate a partagé un cliché qui semblait au départ inoffensif. Mais! Regardez bien en arrière-plan... 

Instagram

Et peu importe si les conclusions de notre enquête sont fondées ou pas, on aime croire que les histoires de coeur de Béatrice soient enfin au beau fixe, encore plus à une semaine de la Saint-Valentin. Beaucoup de bonheur dans tous les cas.

À lire aussi

Et encore plus