Des anarchistes détruisent le système en réparant des nids-de-poule | Le Sac de chips
/homepage

Des anarchistes détruisent le système en réparant des nids-de-poule

À Portland, en Oregon (la capitale mondiale de la culture hipster), une poignée d’individus masqués se réclamant de l’anarchisme ont décidé de s'attaquer à l’état lamentable des rues, un nid-de-poule à la fois.

Le projet Portland Anarchist Road Care (PARC), lancé fin février, déjoue les autorités municipales responsables de la réparation des nids-de-poule.

«F**** you I won’t do what you tell me!»

En correspondance avec le Huffington Post, les membres du PARC mentionnent qu’ils étaient tannés de voir les routes se dégrader: «Comme tout le monde, nous ne faisions qu’attendre que quelqu’un règle le problème. [...] Nous nous sommes interrogés: “Si ce n’est pas nous, ce sera qui? Si ce n’est pas maintenant, ce sera quand?” Deux jours plus tard, nous remplissions des trous.»

Jusqu’à maintenant, ils auraient réparé au moins cinq nids-de-poule.

Facebook - Portland Anarchist Road Care

De gentils anarchistes?

Lorsqu’on pense aux anarchistes, on pense bien souvent à des agitateurs dans des manifestations, qui brisent des vitres et mettent le feu aux poubelles.

Or, l’anarchisme est plutôt une pensée politique selon laquelle les sociétés devraient s’autogouverner en communauté, sans État. En ce sens, repaver soi-même les rues est effectivement un geste anarchiste.

Les membres du PARC confirment: «Pour nous, l’anarchisme doit porter sur le développement de la communauté et sur la création de réseaux de solidarité et d’aide mutuelle.» Ils renchérissent dans leur description sur Facebook: «PARC remet l'état des routes de Portland entre les mains du peuple. La négligence de l'État a fait en sorte que les routes sont plus que délabrées. Nous réparerons les rues.»

Facebook - Portland Anarchist Road Care

Plus punk que punk

Preuve qu’ils sont de vrais punks dans l’âme, ils dérangent les autorités établies.

Dylan Rivera, représentant du département des transports de la Ville de Portland, a mentionné que le remplissage de nids-de-poule devrait être laissé aux personnes compétentes, à cause des dangers que cela comporte.

Qu’à cela ne tienne, les anarchistes mettent des cônes lorsqu’ils travaillent au remplissage. Et apparemment, personne n'a été blessé.

Facebook - Portland Anarchist Road Care

 
Le journal local, le Portland Mercury, souligne également leur contribution.