Arnold Schwarzenegger a la réponse parfaite au commentaire désagréable d’un « troll » | Le Sac de chips
/potins

Arnold Schwarzenegger a la réponse parfaite au commentaire désagréable d’un « troll »

Un taquin mal intentionné a eu la mauvaise idée de s’en prendre aux participants des Olympiques spéciaux. Mal lui en prit: Arnold veillait au grain...

Il y a quelques jours, celui qu’on a vu dans le rôle de Conan le Barbare et de Terminator a publié une vidéo Facebook dans laquelle on le voyait en compagnie d’athlètes ayant monté sur le podium lors d’une épreuve aux Jeux olympiques spéciaux, en Autriche.

«Ces gars m’inspirent!» écrivait-il sur la vidéo, en plus d’y ajouter, vocalement: «Ce sont les meilleurs!»

Mais ce n’était pas l’avis d’un internaute, qui a pris la peine d’écrire ceci, en guise de protestation:

Facebook Arnold Schwarzenegger

Traduction libre:

«Les Olympiques spéciaux n’ont pas de sens. Les Olympiques sont destinés aux meilleurs athlètes. On y fait compétitionner ceux-ci les uns contre les autres afin de déterminer qui sont vraiment les meilleurs. Faire compétitionner des attardés fait le contraire!»

L’ire de M. Olympia 1970 à 1975 a été soulevée et celui-ci a répondu de manière exquise:

Facebook Arnold Schwarzenegger

Traduction libre:

«Malgré la stupidité et la méchanceté de ce commentaire, je ne vais pas le supprimer ou vous bannir (encore) parce qu’il peut vous servir d’enseignement. Vous avez deux sentiers devant vous. En ce moment, je peux vous garantir que ces athlètes ont plus de courage, de compassion, d’intelligence, de talent; en fait, plus de n’importe quelle qualité humaine positive que vous. Alors, vous pouvez prendre leur chemin: vous pourriez apprendre d’eux et essayer de vous mettre au défi, de redonner, d’ajouter quelque chose au monde. Ou, vous pouvez rester sur votre chemin, et continuer à être un “troll” de l’internet triste, pitoyable et jaloux, qui n’apporte rien au monde, mais qui se moque de ceux qui le font, et ce, par pure jalousie mesquine. Je sais que ce que vous voulez vraiment, c’est de l’attention, alors laissez-moi être clair. Si vous continuez sur ce chemin, personne ne se souviendra jamais de vous.»

Hé vlan, dans les dents...

Hasta la vista, baby.