Pour la première fois de l'histoire, le hip-hop détrône le rock | Le Sac de chips
/harddrive

Pour la première fois de l'histoire, le hip-hop détrône le rock

On ne pensait jamais que ceci allait arriver un jour, mais les Américains, pour la toute première fois de l’histoire, préfèrent le RnB et le hip-hop au rock.

 

C’est la firme d’analyse des ventes musicales Nielson qui vient tout juste de confirmer que le hip-hop et le RnB représentent maintenant 25 % du total des ventes musicales au pays.

Le rock suit de près avec un 23% des ventes. Vous vous dites peut-être qu’un maigre 2% est bien peu pour crier victoire, mais lorsque l’on parle d’une industrie ayant engendré des revenus de plus de 15 milliards en 2016, ce 2% devient soudainement assez important.

Le rock est encré dans l’ADN des Américains, on le sait depuis longtemps. Mais il semblerait que le règne de celui-ci soit terminé, ou presque, car en plus de son écart avec les ventes du RnB et du hip-hop, on apprend que les ventes du rock se font encore, à 43 % de celles-ci, par l’achat du traditionnel CD.

Or, on le sait, le CD est de moins en moins populaire et se veut pratiquement en voie d’extinction.

C’est le streaming en ligne qui permet au hip-hop et RnB de gagner la partie avec 30% de toute l’écoute en ligne qui est dédiée à ce style musical.

Les artistes les plus populaires pour l’écoute en continu?

Drake et Kendrick Lamar.

 

À lire aussi

Et encore plus