16 choses à savoir à propos de Pepe Munoz, le bel ami de Céline Dion qui fait jaser | Le Sac de chips
/potins

16 choses à savoir à propos de Pepe Munoz, le bel ami de Céline Dion qui fait jaser

S’il y a un nom qui a énormément fait jaser cette semaine, c’est sans contredit celui de Pepe Munoz, le danseur de Céline Dion, qui aurait trop d'influence sur la diva.   

Certaines sources ont déclaré aux médias que le jeune homme isolerait la star du reste du monde, ce qui a rapidement fait courir le nom de Pepe Munoz sur toutes les lèvres.    

Voici 14 choses que vous devez savoir à propos de l’homme qui fait danser lascivement Céline durant son concert.   

1. Il a 34 ans.   

  

2. Il est Espagnol.   

  

 3. Plus précisément, il vient de Malaga (bien que cette photo a été prise en Californie).    

  

4. Il est danseur.   

  

5. Il adore la mode et a été vu aux côtés de Céline Dion lors de nombreux défilés parisiens.   

  

6. Il est également illustrateur.    

  

7. Et il a beaucoup de talent.    

  

8. Certains de ses dessins ont d’ailleurs été publiés dans le magazine Vogue.    

  

9. Parfois, il est aussi mannequin.    

  

10. Il a déjà dansé pour le Cirque du Soleil.   

11. Pepe et Céline se seraient rencontrés à Las Vegas, il y a quelques années. C'est alors qu'il a été recruté comme danseur dans l'équipe de la star.    

  

12. Il a déjà joué dans la comédie musicale Cats.   

13. Il fume la cigarette.   

14. Il semble faire un bien fou à notre chère Céline.    

@celinedion #celinedionlive2017 #celinedion #celine #pepemunoz #parisstreets #paris #happytime #dinner

Une publication partagée par TheDionsFamily (@thedionsfamily) le

  

15. En avril 2019, Céline s'est ouvert sur sa relation amicale avec Pepe. «Au départ, j’ai eu de la compassion pour lui. Pepe est gai, mais je pense que plusieurs personnes ne savaient pas ça au départ.»  

Photo WENN.com

  

16. Accusé d'avoir trop d'influence sur la chanteuse québécoise, il a été défendu par l'entourage de Céline cette semaine.  

  

  

  

 

À lire aussi

Et encore plus