La fille de Bill Clinton commande en français | Le Sac de chips
/potins

La fille de Bill Clinton commande en français

NORTH HATLEY | Certains citoyens sont surpris par la simplicité de la famille Clinton, dont des membres se promènent librement dans des parcs et commandent leur pizza en français à North Hatley.

L’ancien président des États-Unis Bill Clinton et sa femme Hillary se trouvent à North Hatley depuis dimanche, en compagnie de leur fille Chelsea et de sa petite famille. Plusieurs résidents les ont croisés depuis leur arrivée.

Lundi après-midi, Chelsea Clinton se promenait au centre-ville avec son mari Marc Mezvinsky et leurs deux enfants, Charlotte et Aiden. Aucun agent de sécurité ne les escortait.

Ils ont notamment été vus s’amusant dans un parc et mangeant au restaurant Saveurs et Gourmandises. La femme qui les a servis, Hélène Bergeron, ne les a même pas reconnus.

« C’était du monde bien ordinaire. Ils étaient très, très sympathiques et patients, surtout qu’il y avait deux enfants avec eux. Le café était plein et ça a pris du temps avant de les servir », raconte Mme Bergeron.

Cette dernière ne parle pas bien l’anglais et avait du mal à communiquer avec eux.

« Ils me disaient des mots en français pour que je les comprenne », poursuit-elle.

Pizza végétarienne

Chelsea et les siens ont commandé une pizza végétarienne, un panini au fromage avec une salade et des desserts, qu’ils ont mangés sur place.

« Il n’y avait aucune viande », spécifie la serveuse.

Quand Le Journal lui a dévoilé leur identité, après leur départ, Mme Bergeron n’en revenait pas. « Je suis émue. Avoir su... »

Il a cependant été impossible de savoir ce que Bill et Hillary ont fait lundi. Chelsea Clinton a refusé de répondre aux questions du Journal sur leur visite en Estrie.

Isabelle Lacoste et Pierre Tétrault, un couple de Mont-Saint-Hilaire, ont également eu la surprise de leur vie dimanche soir, au Manoir Hovey, lorsqu’ils ont constaté qu’ils étaient attablés tout près de Bill et Hillary pour souper.

Courtois

Ces derniers jours, Mme Lacoste profitait pleinement de ses vacances, si bien qu’elle ignorait la présence des Clinton en Estrie.

« J’ai reconnu Hillary en premier, ensuite Bill », relate-t-elle, encore stupéfaite.

Les deux politiciens partageaient leur table avec leur fille Chelsea, son conjoint et celle qui les a invités à séjourner en Estrie, l’auteure Louise Penny. « Ils étaient tous de bonne humeur », partage Mme Lacoste.

Durant la soirée, Bill Clinton a présenté ses vœux à une jeune femme du Vermont qui célébrait son anniversaire.

« Il a été très courtois et a jasé avec la famille pendant au moins cinq minutes », rapporte Mme Lacoste.