Manon Grenier sort du silence | Le Sac de chips
/unbelievable

Manon Grenier sort du silence

EXCLUSIF| Portée disparue depuis hier après-midi, Manon Grenier a finalement répondu à l’appel du Sac de chips. Pour la première fois, elle a accepté de se confier sur la détresse qui l’habite depuis qu’elle a été propulsée au rang de star du web.

«Faisait assez beau hier! En plus avec ma ménopause, la chaleur m’est montée à tête ben raide. J’ai supprimé mon compte sur le Facebook, tiré ma tablette au boute de mes bras, pis je suis partie sur un no where. Toute seule, pas de Gaétan pour me sermonner aux deux minutes», raconte Manon, sereine, étendue de tout son long sur sa chaise pliante au bord de sa piscine hors terre.

«Ça m’a fait du bien de me réconcilier avec le dehors. Avec ces maudites machines-là, on perd contact avec la réalité», fait-t-elle remarquer, entre deux gorgées de sangria.

La Grande noirceur

Si Manon «pète le feu» aujourd’hui, tel n’a pas toujours été le cas.

«Hier matin, je me comprenais pu. Je faisais des crises de vedette à Gaétan. C’est pas mêlant, j’ai eu peur de virer folle comme Céline cet été.»

Celle qui n’avait jamais été sur les réseaux sociaux avant l’hiver dernier, à l’exception d’un bref passage sur Réseau Contact en 2006-2007, n’aurait jamais pensé faire autant de vagues avec ses publications sur Facebook.

«Au début, c’était juste pour faire des farces avec mes chums de filles. Mais là, tranquillement pas vite, le monde a commencé à embarquer dans mes niaiseries. Il me demande toujours d’être de plus en plus drôle. Mais là, à un moment donné, j’suis pas Lise Dion, moi là!»

De retour bientôt

Depuis son exil, la coqueluche de la toile québécoise affirme avoir fait la paix avec ses démons et envisage maintenant son grand retour.

«Ce sera pas pour tout de suite, mais c’est pour ben vite. J’ai encore besoin d’un peu de temps avant d’être top shape», conclut Manon, la larme à l’œil lorsqu’elle pense aux innombrables messages de soutien qu’elle a reçus depuis hier.