7 choses qui se sont passées dans «Star wars épisode VIII: The last Jedi» qui nous ont fait dire: hein? | Le Sac de chips
/unbelievable

7 choses qui se sont passées dans «Star wars épisode VIII: The last Jedi» qui nous ont fait dire: hein?

Image principale de l'article 7 moments vraiment douteux

Star wars épisode IX: The rise of Skywalker sort le 19 décembre. Ça, c'est très bientôt.  

Bon officiellement ça sort le 20, mais les vrais fans seront assis dans les salles de cinéma le 19 au soir. 

BREF.  

C'est le moment de se remémorer les moments-clés (ou pas) du dernier volet de la saga, l'épisode VIII, sorti en décembre 2017. 

Voici donc notre résumé des moments bizarres de ce film, tel que paru il y a deux ans. Bonne lecture! 

Mettons tout de suite les choses au clair: on a adoré Star wars épisode VIII: The last Jedi. (Ben oui, on fait partie du 93% des critiques qui ont aimé, même si 7% de fâchés, ça fait ben du bruit.)   

Mais comme on n’est pas de mauvaise foi non plus, on sait qu’il y a plein de petites affaires qui gossent autant que quand Rey croyait que le Millenium Falcon avait fait le Kessel Run en 14 parsecs et non 12 (voyons, focus fille).   

En voici 7: 

1. Quand la princesse Leia traverse le ciel telle une Mary Poppins de l’espace  

  

Dans un moment fort en action, le poste de commande du vaisseau de la résistance, dirigé par nulle autre que notre adorée Générale Leia est détruit par le First Order, propulsant toute l’équipe dans l’espace (dont l'amiral Ackbar, RIP). Leia se retrouve à flotter dans le vide, à deux doigts (givrés) de la mort. Puis, se rappelant peut-être qu’elle a la force (?), elle lève le poing, drette comme une barre, et vole jusqu’au vaisseau, là où son équipe la récupère. On n’a évidemment pas détesté pouvoir avoir Leia pour nous jusqu’à la fin, mais cette image d’un quétainisme non nécessaire nous hantera pour toujours.   

2. Yoda, encore  

  

Après le départ de Rey de la planète Ahch-To, Luke Skywalker se retrouve seul sur les lieux du tout premier temple Jedi. Exaspéré par ses guerres manichéennes qui n’en finissent jamais, Luke décide de mettre le feu à l'arbre qui contient les écrits originaux de l’ancienne «religion». Toutefois, avant de passer à l’acte, il reçoit la visite du fantôme de Yoda (qui est toujours interprété par Frank Oz) qui lui, finit par forcer la foudre à frapper l’arbre avant que Skywalker ait le temps de le faire. À part peut-être aider Luke à décrocher des vieilles institutions et traditions (ce qu’il allait faire de toute façon?), cette visite aucun but n’avait et pour faire plaisir aux fans semblait forcée.   

3. Toute la scène sur la planète casino (Canto Bight)  

C’était long, c’était un peu plate et en plus, tout le projet «trouvons un «briseur de codes» n’a rien donné. On se serait cru dans une scène de la trilogie 1-2-3.   

Ark.   

  

Comme si ce n’était pas assez, on a eu droit à un discours moralisateur du personnage de DJ (Benicio Del Toro) qui nous explique les nuances du travail des vendeurs d’armes. «Ils ne vendent pas juste des armes aux méchants, mais aussi aux gentils.» Hey, merci papa.   

4. Les nouveaux animaux  

Les renards de sel étaient bizarres.   

  

Pis les Porgs étaient moins cool qu’on pensait. Et surtout beaucoup plus inutiles qu'on croyait.   

This will be a day long remembered. Get tickets to #StarWars: #TheLastJedi in our profile link.

Une publication partagée par Star Wars (@starwars) le

  

5. Quand un gars goûte au sol  

Traqués par une flotte de «star destroyers», les derniers survivants de la résistance se réfugient dans une mine abandonnée sur la planète Crait, une ancienne base rebelle. Évidemment, le First Order les rattrape et la table est mise pour une énorme bataille. Piouh piouh.   

Tout le monde court donc partout et c’est là qu’on remarque que sous les pas des combattants, le sol devient rouge.   

  

Un gars décide alors de goûter le sol et lance, tout bonnement, «c’est du sel!». Voyons, weirdo, qui goûte le sol?   

Ok, ça nous donnait un bon indice sur l’importance du sel par terre... (tout le monde y laisse des traces... sauf... quand on n’est pas quelqu’un pour vrai, mais juste une image... OH!), mais c’était niaiseux pareil.   

6. Snoke  

Le Leader Suprême Snoke est devenu un des êtres les plus puissants de la galaxie durant les 30 ans qui ont suivi la destruction du Death Star et de l’Empire.    

  

Enfin, c’est ce qu’on comprend parce que rien n’est expliqué dans ce film non plus. On ne sait pas d'où il vient, qui l’a entraîné, ou encore c’est quoi son but à part être laid. Pis là, il meurt tué par un gars qui, quelques semaines plus tôt, n’était pas capable de battre une fille qui n’avait jamais été entraînée.   

WTF Snoke?   

7. L’espèce de diachylon dans la face de Kylo/Ben  

C’est vraiment dégueulasse.   

*Et en bonus: Quand Luke trait son lait de la mamelle d'une immense extraterrestre. Ok, on comprend enfin d'où vient le lait bleu, mais c'était pas chic.   

  

  

Mais tout le reste était méga bon merci Star wars.   

Joyeux Noël tout le monde et que la force soit avec vous.  

Ailleurs sur le Sac de chips:  

s

 

 

Sur le même sujet