On voit la vie en rose (c'est sans doute des hallucinations) | Le Sac de chips
/homepage

On voit la vie en rose (c'est sans doute des hallucinations)

Caroline Décoste et Mathieu Charlebois goûtent pour vous à toutes sortes de choses, afin de répondre à la question «Si tu manges ça, vas-tu finir ton assiette?».

Le vieux stock est trendy, 40 is the new 20 pis y’a des rumeurs de réunion des Spice Girls (probablement en Pumpkin Spice Girls, pour pogner sur l'Internet), faque c’est le moment de ramener de la bouffe de notre enfance yienque pour le Sac de Chips!

Après la beauté lunaire de la boulette Cordon Bleu, voici...

Nestlé Nesquik sirop aromatisé à la fraise

Vas-tu finir ton assiette?

Lundi matin. Le réveil est brutal.

On a préparé des lunchs à la mijoteuse toute la fin de semaine parce qu'un segment de Marina nous a suggéré ça, sans nous dire que de passer sa fin de semaine à prendre de l’avance sur sa semaine, ça veut dire que tu prends du retard sur le repos.

Le p’tit s’est réveillé dans la nuit, il ne reste plus de café, le lait est à 12 h de passer date et on a un texte à écrire sur le Quik aux fraises. Pis ça, ça veut dire qu’on doit boire du Quik aux fraises.

Arf. On se sent bien loin de notre innocente jeunesse.

Le Quik fraisier est un produit qui faisait notre bonheur, à l'époque, mais que, tels des sages assis en kit de yoga Lululemon au sommet de la montagne de la mi-trentaine, nous voyons arriver avec beaucoup d'appréhension.

C'est normal. Le temps passe. Les goûts évoluent et les choses changent, comme le prouve cette photo de Biz en chandail rose-Quik-aux-fraises, assis aux côtés de France Castel lors d'un passage à Deux filles le matin.

Capture d'écran

Liste des choses qui me font peur dans la vie maintenant : oublier un paiement d’hypothèque, le reboot de Passe-Partout et boire du Quik.

- Caroline

Préparation et présentation suggérée

Tout change, mais on essaie quand même de garder notre coeur d'enfant. On ouvre la télé, on tourne la roulette qui fait cloc cloc cloc! jusqu'à entendre le thème de Vazimolo. Pendant les 35 secondes que dure le générique de l’une des meilleures émissions québécoises à jamais avoir existé (prends ça, Unité 9!), on sort la pinte de lait et le lapin aux baies.

Au fond, Entrée principale... c'est Vazimolo pour les adultes.

- Mathieu, qui vient d'avoir une révélation

Côté recette, on n'a pas vu plus simple depuis le kiwi à la coque de Ricardo.

Capture d'écran

Tellement simple que le modus operandi est donné simplement en pictogrammes sur l'emballage : cuillère + verre de lait.

Vas-tu finir ton assiette?

Combien de cuillères? Le logo dit «une», et on ne feele pas pour le contredire. Quelle grosseur, le verre de lait? Notre réponse : «le plus gros possible». Si vous avez une piscine hors terre, considérez l'option de skipper un backwash cette semaine. Ou mettez-vous chummy avec un gars qui conduit un camion-citerne.

Vas-tu finir ton assiette?

Il y a probablement moyen de rendre ça plus «adulte» en troquant le lait pour du Bailey's, et le goût de vivre par l'impression que nos meilleures années sont derrière nous et que tout ce qui nous attend est une lente pente descendante faite de calvitie, de piluliers et d'une mort plate dans un CHSLD plate où notre famille ne nous visite plus parce que «à quoi bon?». Pour le bien de ce texte, on va en rester à la recette originale.

Interlude publicitaire

En France, le Quik est traditionnellement associé aux sectes sataniques, comme le prouve cette publicité de 1971. On dit «publicité», mais on pense que c’est en fait un preview pour un film d’horreur qui raconte l’histoire d’un tueur en série obsédé par les enfants qui profanent le lait avec un produit symbolisant l’impérialisme américain.

 

Dégustation, le photo-roman

Vas-tu finir ton assiette?

Ce matin, Mathieu s'est levé tellement tôt qu'il questionne ses choix de vie.

Vas-tu finir ton assiette?

«Un bon verre de Quik aux fraises va chasser ces mauvaises pensées!»

Vas-tu finir ton assiette?

Ce matin, Mathieu s'est levé tôt. Et il questionne plus que jamais ses choix de vie.

Les inscriptions pour mon école de pantomime alimentaire débutent dans quelques semaines. Saisissez votre chance!

- Mathieu

Vas-tu finir ton jus de lapin?

Disons que le goût surprend. Un peu comme quand t’allumes la radio au poste «Nostalgie» pis que soudainement, la liste des vieux succès ressemble au contenu de ton iPod. C’est une sensation familière et profondément désagréable, arrosée d’un immonde concentré de sucre aux vagues arômes de guimauve à la fraise qui te donne le même mal de coeur 20 ans après.

Dire qu’avant, je mangeais du lait Eagle Brand à la cuillère.

Aujourd’hui, je le regrette.

- Le pancréas de Caroline

Si ton médecin s’inquiète pour ton taux de fer et te recommande un supplément, sache que ce n’est pas parce que le Quik est enrichi de fer que c’est une bonne option.

En lieu et place, nous suggérons plutôt, dans l’ordre, de:

1) Licher Iron Man;

2) Te faire un smoothie aux rognons d’agneau;

3) Croquer un biceps de Popeye;

4) Juste t’étendre sur l’asphalte et te laisser mourir.

La mort dans l’âme, on a fermé la télé de nos souvenirs, versé 240 ml de lait couleur Sico 6052-31 « Joues de geisha » direct dans l’évier et pris nos multivitamines. On est retournés être des adultes.

Ce qui est clair, c'est que le Quik est meilleur en poudre, la texture granuleuse permettant d’ajuster la quantité de mottons à sa guise. Celui aux fraises n'est cependant disponible qu'en sirop, même si le lapin, lui, est visiblement sur de la crisse de bonne poudre, comme un digne représentant des années 1980.

Vas-tu finir ton assiette?

 

À lire aussi

Et encore plus