Le gros papa Paresseux en congé forcé | Le Sac de chips
/homepage

Le gros papa Paresseux en congé forcé

Salut,

Une belle journée productive de travail vient de s’effondrer comme les p’tites branches des arbres alourdies par le verglas. On va se le dire, quand j’ai regardé dehors ce matin pour confronter l’opinion de la commission scolaire de mes enfants sur la force de la bombe météo qui venait de tomber, j’ai été pas mal déçu. Y’a pas TANT de neige que ça, ça pas l’air siiiii pire que ça, c’pas impressionnant mettons.

Mais quand on a annoncé aux enfants qu’il n’y aurait pas d’école aujourd’hui, leur joie était tellement puissante que j’ai pas osé affirmer ouvertement que j’étais contre la décision et que si c’était rien que de moi, je les aurais reconduit à l’école comme à tous les jours.

Donc j’ai boudé. J’ai boudé très fort dans mon coin en me questionnant sur qui décide qu’il n’y a pas d’école. C’est qui la personne qui chamboule la vie de tellement de gens sur une intuition? Parce que comme la météo est une science précise comme des bras de bébé : on sait à peu près où ça s’en va, mais ça peut se revirer de bord comme un dix cents. Je me dis que cette personne a dû prendre sa decision pendant la pause publicitaire de son téléroman préféré. Genre en tirant à pile ou face. 

Grâce au hasard, il y a des enfants dans tous les bureaux du Québec aujourd’hui. Il y a aussi des parents qui, enfermés chez eux avec leur progéniture, cherchent des activités qu’on ne fait pas normalement un mardi. Et ça, ça vient bousculer le monde.

Inquiétez-vous pas, je vais vous sauver. Voici des choses qu’on peut faire avec les enfants soit au bureau, soit à la maison, un mardi de verglas léger.

 

Au bureau :

Le collègue :

Il y en a toujours un : un bon collègue trop fin qui dit jamais non. Présentez lui votre enfant, trouvez leur un point en commun du genre :  «Oh! on dirait que tous les deux vous aimez bien ça le coton!» et éloignez-vous pour aller travailler. Ils en auront pour l’après-midi à jaser coton.

Les jeux vidéos :

C’est sûr qu’il y a une télé qui traine dans le fond d’un bureau. Assurez de la shotgunner pour que ce soit votre enfant qui l’ait. N’oubliez pas d’apporter une console et les fils. C’est vraiment très plate de fixer un écran noir, même quand on est jeune.

La créativité!

Des trombones, le recyclage, des punaises, le highliner brun que personne au bureau ne veut, l’étagère du bas du réfrigérateur ou encore l’armoire à papetrie très cool en 1997 : voilà des pistes pour rassembler du matériel de bricolage fort intéressant.

Le philosophe

Je ne sais pas si ça fonctionne, mais dans ma tête ça se peut. Dites à votre enfant : «Promène toi et réfléchis.» Revenez-moi si ça fonctionne. Je suis curieux. Ça se peut que votre enfant, au souper, vous questionne sur qui est la personne qui décide qu’il n’y pas d’école et sur quoi se base t-elle pour prendre une si grosse décision.

 

À la maison :

Ben là, capotez pas. Faites comme si on était un dimanche. Évitez de trop parler à vos enfants et avancez du mieux que vous pouvez dans votre travail. C’est sûr que si votre travail c’est de construire des escaliers en fer forgé, ça peut être plus compliqué.

Dites-vous que cette journée de congé forcé, ça va faire des solides anecdotes à vos enfants. Pis comme nous quand on était jeune, ils vont trouver que c’est le mardi le plus cool du monde alors que c’était destiné à être un des mardis les plus plate de l’histoire.

De rien.