Le gros papa paresseux et les youtubers | Le Sac de chips
/homepage

Le gros papa paresseux et les youtubers

Salut,

eh bo-boy que c’est pas facile contrôler ce que nos enfants regardent. Ces temps-ci, mes cocos ont délaissé la télévision traditionnelle pour... en fait ils n’ont pas vraiment connu ça la télévision traditionnelle. Parce qu’ils sont nés à peu près en même temps que devenait populaires les Club illico, Netflix, Tou.tv et autres plateformes, mais surtout, mon plus vieux est né un an après YouTube! Donc pour se divertir devant un écran, et peu importe lequel, ils sont devenus des mordus de youtubeurs. Oui ces gens qui produisent une quantité impressionnante de vidéos traitant de sujets tout aussi variés que le nouveau comptoir à légumes de chez Steinberg.

POW le choc des générations.

Parmi ceux qui pognent... Cyprien qui vieillit depuis 8 ans dans YouTube à produire des clips où il donne son avis sur un sujet x: les jeux vidéo, les vieux, l’école, etc. depuis quelque temps on voit bien que ses productions ont pris de l’ampleur, vidéoclips très bien faits, sketchs avec plusieurs acteurs ou même un court métrage de 20 minutes!  Celui qui est maintenant commandité par Fanta et qui compte plus de onze millions d’abonnés a réussi son pari: gagner sa vie avec ses propos. Bravo jeune homme. Même s’il réussit à nous taper sur le gros nerf assez rapidement, les enfants l’aiment bien.

Avant de qualifier tout ça de n’importe quoi, relativisons. Quand j’étais jeune, y’avait Passe-Partout... puis Vazimolo mettons. On va se le dire, c’était tout aussi débile. André Robitaille qui fait des «pout pout» constitue un solide argument pour baisser le volume du téléviseur. Jacques l’heureux qui chicane Claire Pimparé dans un décor d’ovales colorés... c’était bizarre.

 

Parmi ceux qui envahissent l’espace sonore à la maison: Squeezie, Norman, Cyprien ou Golden Moustache du côté de la France (on se plaint tout le temps que les jeunes écoutent juste du stock fait aux États-Unis, ben là, non). Au Québec on a des Cynthia Dulude, PL Cloutier, Thomas Gauthier et autres. Pour ne nommer que ceux-là. Comme c’est devenu un «métier» et que c’est accessible, y doit ben y avoir un youtubeur pour chaque coin de rue, comme des dépanneurs.

 

Je vous recommande donc d’écouter quelques-uns des épisodes des youtubeurs préférés de vos cocos. Oui, y’a plus de bruit, ça va vite, c’pas toujours ultra éducatif, mais ça leur parle. Et si ça leur parle, vous devriez être capable d’entendre ce que vos enfants écoutent.

 

Est-ce que c’est tous des exemples de vie, des modèles? Probablement pas. Mais si vous vous intéressez le moindrement à ce que vos flos écoutent, vous pourrez au moins en discuter avec eux entre deux cours de piscine. Pis si vous vous intéressez à ce qu’eux écoutent, vous pourrez peut-être les intéresser à ce que vous vous écoutez, pis c’est là que ça devient intéressant. Mettez-leur un épisode de Passe-Partout juste pour voir à quel point y vont vous juger!