Se mettre à nu sans les Dead Obies | Le Sac de chips
/harddrive

Se mettre à nu sans les Dead Obies

En attendant que les Dead Obies sortent un nouvel album – probablement en 2019 –, Jonathan Quirion, alias Joe Rocca, promène son projet solo avec l’album French Kiss. Le Journal s’est entretenu avec l’artiste de 25 ans sur cette nouvelle aventure en solitaire qu’il a voulue très sensuelle et tournée vers les femmes.

C’est en décembre dernier que Joe Rocca a lancé son premier album solo. Il y a quelques jours, le jeune rappeur a amorcé sa tournée à Québec. Pour son passage à Montréal, au Théâtre Fairmount le 6 avril, il prépare « un bon party de famille » avec la présence de tous les artistes qui ont participé à l’album.

« Je prépare un show avec Fvckrender, qui fait des projections et de la scénographie de spectacle [il a déjà collaboré avec Katy Perry et Calvin Harris]. Ce sera tant audio que visuel. Il y aura un décor avec des lumières en masse. Tous les endroits où l’on va jouer, ça va virer en party ! »

Habitué à monter sur scène en compagnie des Dead Obies, Joe Rocca voit comme un nouveau défi le fait de défendre seul ses nouvelles chansons. « Je pense que je suis capable de le relever. Je suis un gars qui aime se donner en spectacle. »

Même s’il touche encore au hip-hop avec ce disque, le chanteur a aussi abordé les styles plus R&B et pop. « C’est la musique que j’écoute et que j’aime chanter, dit-il. J’avais envie de faire quelque chose qui représente bien mes goûts. Mes influences sont quand même diversifiées. Je suis un grand fan de Lil Wayne et de Young Thug, dans le rap, qui explorent des tons de voix super originaux et créatifs. Sinon, j’écoute aussi de la musique africaine et des Français qui rappent. »

Se mettre à nu

Dans ce nouveau projet solo, Joe Rocca a décidé d’aller à fond dans le côté sensuel. « Depuis le début, je sais que je veux me mettre à nu avec ce projet-là. C’était important pour moi. Je suis comme ça dans la vie. Ce que je connais le plus, ce sont les relations hommes femmes. C’est un sujet assez universel et intemporel. »

Pourquoi tenait-il à parler aux femmes avec cet album ? « Pour moi, la vie, c’est la femme. C’est le sujet qui m’inspirait le plus. J’avais l’impression que je pouvais exprimer beaucoup de choses en parlant de ça, autant les bons que les mauvais côtés. »

Même s’il passe déjà du temps en studio avec les Dead Obies ces temps-ci, Joe Rocca indique qu’un nouvel album n’est pas prévu pour le groupe cette année. « Je suis capable de faire ma petite tournée solo et de passer du temps en studio avec les gars. Ma vie, en ce moment, c’est pas mal le studio, la scène et une chambre à coucher (rires). »


► Joe Rocca sera en spectacle au Théâtre Fairmount le 6 avril. Pour toutes les dates : joeroc.ca.