Un homme poursuit son ex de 42 ans pour l’empêcher de tomber enceinte | Le Sac de chips
/homepage

Un homme poursuit son ex de 42 ans pour l’empêcher de tomber enceinte

L’ex-conjoint de la New Yorkaise Ilissa Watnik la poursuit pour retarder sa fécondation in vitro, en empêchant la dame d’utiliser les embryons qu’ils ont conçus ensemble. Mme Watnik est persuadé que l’homme essaie de «profiter du fait que son temps est compté avant de ne plus pouvoir donner la vie».

La femme de 39 ans s’était entendue avec son copain, Kevin Heldt, pour avoir un enfant. Ils voulaient tellement avoir une descendance qu’ils se sont rapidement orientés vers une clinique de fécondation in vitro.

Le premier essai qu’ils ont fait n’a pas porté ses fruits. En 2016, la relation s’est envenimée et M. Heldt a refusé de faire une deuxième tentative, ce qui a soulevé l’ire de son ex-conjointe.

Selon le New York Post, le couple s’est par la suite séparé et l’homme de 46 ans refuse de donner accès aux quatre derniers «œufs», dans l’espoir d’écouler les chances de son ex-copine, qui est maintenant âgée de 42 ans, d’avoir une progéniture.

Mme Watnik a porté la cause en justice et le procès s’est même rendu jusqu’en cour suprême. Une décision sera prise dans les prochains mois, à savoir si elle pourra accéder aux embryons qui lui appartiennent légalement.

À lire aussi

Et encore plus