[AUDIO] René-Charles sur les traces de maman Céline? | Le Sac de chips
/harddrive

[AUDIO] René-Charles sur les traces de maman Céline?

Franchement, ça doit être un tantinet intimidant de se lancer dans une carrière musicale quand ta maman est encore l’une des plus grandes chanteuses de la planète. Alors, juste pour avoir osé déposer en ligne deux reprises très personnelles de chansons de The Weeknd, René-Charles Angélil mérite un coup de chapeau.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le fils du célèbre couple Dion-Angélil, sous le nom d’artiste Big Tip, a dévoilé sur Soundcloud ses deux premières chansons, Catwalks (un remix de Sidewalks) et Loft Music.

 

En s’appuyant sur des titres du répertoire du Torontois The Weeknd, le jeune Angélil s’est assuré de proposer des compositions qui ont fait leurs preuves. Personne ne pourra le critiquer sur la qualité musicale de ses chansons.

C’est du côté des paroles que Big Tip a pris des risques. René-Charles a complètement remanié les textes originaux pour que Catwalks et Loft Music correspondent à sa réalité d’adolescent élevé dans un environnement glamour auquel n’aura jamais accès le commun des mortels.

 

« Ce n’est pas une vie ordinaire », rappe l’artiste en devenir de 17 ans sur Catwalks. Ça fait cliché dans une chanson, mais on ne pourra l’accuser de manquer de sincérité.

Du travail à faire

Cela dit, il serait hasardeux de conclure que ces chansons, accueillies en général avec la bienveillance due à un garçon qui a grandi devant les caméras, annoncent que fiston suivra les traces de maman.

Malgré son aspect hautement sympathique, le projet Big Tip n’offre ici rien de plus qu’un mélange mille fois entendu de hip-hop et de R&B, en plus de recourir à cette horrible béquille qu’est le logiciel Auto-Tune. En outre, le flow de René-Charles ne se distingue pas de la masse des rappeurs. Ni son timbre de voix d’ailleurs. Il en faudra davantage pour ébranler les dieux du hip-hop et leurs fans.

Link in bio

A post shared by René-Charles Angélil (@pavdarawse) on

 

Est-ce que l’aîné de la famille Dion-Angélil­­­ possède la détermination et l’éthique de travail de sa maman dans la recherche constante d’excellence ? A-t-il le flair de son père pour savoir bien s’entourer ?

Ce n’est pas gagné d’avance, mais compte tenu de son bagage familial, René-Charles détient plusieurs bonnes cartes dans son jeu. À lui de savoir bien les jouer.