Photos souvenirs: Richard Desjardins | Le Sac de chips
/harddrive

Photos souvenirs: Richard Desjardins

Parcours difficile

Photo d'archives, Véronique Goybet

Le groupe Abbittibbi – Garry Farrell, Claude Vendette, Richard Desjardins, Ricky Lozier, Michel Jetté et Rémi Perron – a connu plusieurs mésaventures. En 1981, Desjardins, après avoir travaillé comme « technicien en asphalte » à la Baie-James, s’installait à Montréal, où la formation renaissait de ses cendres, mais sans connaître le succès escompté. Puis, une lueur d’espoir à l’horizon, ils enregistraient un album, Boom Town Café.

Country rock québécois

Photo d'archives, Claude Rivest

Les années 80. Richard Desjardins derrière ses grandes lunettes, en compagnie de membres du groupe Abbittibbi : André Demontigny, Pierre Prévost et Rémi Perron. Une dizaine d’années plus tôt, le jeune homme de Noranda avait fondé, avec Perron, la première mouture du groupe country rock qui interprétait des hits anglophones sur les scènes des hôtels du nord de l’Ontario et quelques compositions de Desjardins.

Finalement

Photo d'archives, Michel Dompierre

À l’été 1990, Richard Desjardins, 42 ans, connaissait une année charnière. Après avoir réussi à produire deux albums solo grâce au sociofinancement, Les derniers humains et Tu m’aimes-tu, le chanteur mettait le feu aux poudres lors de son passage au Festival d’été de Québec, en première partie du spectacle de Stephan Eicher.

Trophées bien mérités

Photo d'archives, Jean-Louis Boyer

Richard Desjardins remportait les Félix Auteur-compositeur et Album populaire de l’année, au Gala de l’ADISQ, en 1991. Il avait frappé aux portes de tous les producteurs montréalais, mais aucun n’avait flairé le talent exceptionnel.

Retour aux sources

Photo d'archives, Raymond Bouchard

À l’automne 1993, Richard Desjardins, en entrevue pour la sortie de son troisième album, Live au Club Soda, assumant son statut de vedette. Après quelque 450 représentations de son spectacle au Québec, en France, en Suisse et en Belgique, il faisait revivre Abbittibbi avec ses vieux comparses, en produisant l’album Chaude était la nuit.


► Le premier album du groupe country-folk-rock Abbittibbi, dont a fait partie Richard Desjardins, Boom Town Café, sorti en 1981 et depuis longtemps épuisé, vient d’être lancé dans sa nouvelle version remastérisée à partir des bandes maîtresses originales.

► On y retrouve notamment les succès Le beau grand slow et Le chant du bum. La pochette inclut des photos d’archives, les textes de chansons et un texte de Desjardins qui raconte l’histoire d’Abbittibbi. Disponible en plusieurs formats.

► Après les documentaires engagés L’erreur boréale et Le peuple invisible, Richard Desjardins travaille sur un documentaire retraçant la vie du compositeur Frédéric Chopin.

► Richard Desjardins est toujours très impliqué au sein de l’organisme Action boréale, qui cherche en ce moment à créer des aires protégées.

► Voir le site web : www.richarddesjardins.com.