8 photos d'archives qui prouvent que les Montréalais sont courageux face aux déménagements depuis longtemps | Le Sac de chips
/unbelievable

8 photos d'archives qui prouvent que les Montréalais sont courageux face aux déménagements depuis longtemps

Aujourd'hui débute le festival des camions trop chers, des bouchons de circulation, des tours de rein et du mangeage de pizza.

Eh oui, nous revoici déjà au fatidique 1er juillet, Fête du Canada, mais aussi grand bousculement urbain où tous déménagent en même temps.

Entre deux gorgées de bière chaude et un vice caché, voici 8 photos d'archives qui vous feront ressentir une bouffée de solidarité avec tous les Montréalais d'hier et d'aujourd'hui, qui se sont tenus debout face à l'adversité. 

Conrad Poirier

Sur cette photo, nous avons droit à vue aérienne sur la rue Sainte-Catherine, près de Peel, en 1936. Le diable est toutefois dans le détail, car les camions qui sont garés sur le côté droit de la rue sont en fait tous des camions de déménagement. Si on se fie à la notice, ce cliché a été pris le 1er mai et il y a ENCORE de la neige sur les trottoirs. Neige tardive ou canicule historique, on dirait que les déménagements attirent la température de merde décevante. 

Conrad Poirier

Ici, une petite famille s'apprête à changer de nid et remplit son vieux camion de toutes sortes d'objets du quotidien, en ce 30 avril 1938, sur la 4e avenue à Verdun. 

Conrad Poirier

Dans le bon vieux temps, même les enfants étaient mis à contribution pendant les déménagements! Surtout qu'on leur faisait charrier du stock utile, comme ces deux pauvres garçons qui traînent une brouette chargée d'une cuve de métal remplie de cordes sur le boulevard Lasalle à Verdun, en 1938. 

Conrad Poirier

Par cette journée pluvieuse, une femme se tient près du camion de ses déménageurs sur l'avenue Notre-Dame-de-Grâce, en 1938.

Conrad Poirier

Ce n'est pas tout le monde qui avait toutefois accès à un camion mécanique. Pour beaucoup de Montréalais, le déménagement s'est longtemps effectué à l'aide de chariots traînés par des chevaux de trait.

Dans cette rue non-identifiée de Montréal en 1937, une famille a rempli la charrette de chaises, de ce qui semble être une base de lit et...d'un gros tube? Bref, les essentiels.

Conrad Poirier

Ici, deux chevaux bravent la pluie et l'asphalte mouillée sur le boulevard Lasalle, à Verdun, en 1938.

Conrad Poirier

Pour certains Montréalais, il n'était pas satisfaisant de simplement traîner ses biens avec soi. Cette famille était tellement attachée à sa maison qu'elle a décidé de carrément la déménager, en 1947. Le bloc repose sur une structure de poutres ainsi qu'à un mécanisme de poulies qui permettra de la déplacer.

Conrad Poirier

Ça n'a toutefois pas empêché la propriétaire de la maison de recevoir la visite de son laitier. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour un peu de calcium?

Je vous souhaite de trouver le vôtre dans le fromage de vos pizzas. Bon déménagement!

À lire aussi

Et encore plus