«Une année record» pour le Festif! | Le Sac de chips
/harddrive

«Une année record» pour le Festif!

Le soleil plombe sur Baie-Saint-Paul, les festivaliers alternent entre les spectacles et la baignade. Plusieurs artistes jouent à guichets fermés, le Festif! vit une «année record», annonce l’organisation. 
 
Près de 11 000 festivaliers se sont déplacés au Festif! jeudi. «C’est la première fois que le festival remplit sa soirée d’ouverture, s’est réjoui Charles Miller, directeur des communications. Au total, le festival a attiré «environ 38 000 personnes» cette année, a-t-il souligné.
 
C'EST CHAUD, C'EST CHAUD
 
Vendredi midi. C’est dans un décor enchanteur qui jouxte la scène du Quai Bell où des spectateurs ont choisi l'emplacement flottant, pour entendre la voix enveloppante de Matt Holubowski. 

Photo: Catherine Boisvert

Un peu plus loin sur une scène extérieure, le groupe de Vancouver Five Alarm Funk a chauffé la foule encore un peu plus. 

Photo: Catherine Boisvert

Ces derniers ont vanté l'hospitalité québécoise, eux qui s'étaient offerts en prestation, la veille, au mythique Sea Shack de Sainte-Anne des Monts.  

Photo: Catherine Boisvert

La chaleur n’avait pas dit son dernier mot. Sous la tente où Fred Fortin jouait en solo, la température frôlait les 40 degrés. Ce qui n’a pas ralenti les ardeurs des fans qui appréciaient les prouesses du musicien et auteur-compositeur.

D’ailleurs, ils étaient nombreux à chanter ses chansons entre deux gorgées de bière. «On s’hydrate comme on peut», lance un festivalier.

PAUL PICHÉ DANS UN PARC
 
Sans crier gare, Le Festif! annonçait vers 17h «un spectacle surprise de Paul Piché» au parc de la Virevolte.
 
Le chanteur était en route pour un événement à Isle-aux-Coudres et les organisateurs lui ont demandé de faire un arrêt au Festif!
 
C’est un Paul Piché très en forme, qui a séduit les festivaliers assis, dans l’herbe pour entendre ses grands succès, dont «L’escalier», version a cappella. 
 
Vers l’heure du souper, le groupe Clay and Friends a fait lever la foule avec des airs entrainants. Tantôt funk, tantôt reggae, les parents et leurs enfants étaient nombreux à apprécier le spectacle.
 
Le groupe était visiblement heureux d’être présent en remerciant la foule de participer autant.
 
Y'A DU MONDE À MESSE
 
La soirée s’est terminée de belle façon avec le duo très solide Eman X Vlooper qui a remporté en 2015 l’album hip-hop de l’année à l’ADISQ.
 
Aussi membres du groupe Alaclair Ensemble, le projet n’a pas oublié de rappeler son allégeance «Nous sommes une grande famille. Merci de nous suivre», a-t-il lancé à une foule galvanisée.  
 
Mais le clou du spectacle était sans aucun doute, la prestation de Loud. La foule semblait d’ailleurs conquise d’avance.
 
Comme plusieurs spectacles du rappeur québécois, ses fans connaissent les paroles par cœur.
 
D’ailleurs, Loud s’est permis de laisser la foule chanter à sa place afin d’apprécier le moment.
 
Les mots de Loud n’auront jamais aussi bien résonné au Festif! que lorsqu’il a entamé la chanson «Une année record».
  • En collaboration avec Steve E. Fortin

À lire aussi

Et encore plus