6 citations de ce candidat du Bloc Pot, qui fait la promotion de ses idées d’une drôle de façon... | Le Sac de chips
/zoneassnat

6 citations de ce candidat du Bloc Pot, qui fait la promotion de ses idées d’une drôle de façon...

Les pompiers de Rivière-du-Loup ont été appelés jeudi matin pour un incendie dans un véhicule sur la rue de la Cour.

Sur place, ils ont constaté qu’il s’agissait d’une fausse alarme. Le candidat du Bloc Pot dans Bellechasse, Simon Guay, utilisait une machine électronique pour produire de la fumée, question de faire la promotion de son parti.

On comprend la fumée pis tout (cannabis = fumée), mais sur le fond, quelle est la plus-value à la campagne et à la promotion de ses idées? On comprend qu’un Kodak s’est pointé pour capter des images de lui et son auto «pas en feu», mais après? On réfléchit encore sur la valeur de cette sortie...

En nous informant sur le candidat Guay sur les internets, nous avons trouvé cet article récent du journal La Voix du Sud, où on y apprend certaines choses... inusitées.

1) Il brigue les suffrages cette année, mais n’a pas voté depuis... 1980!

«C’est un gros show de boucane, ça ne veut jamais rien dire. C’est un paquet de promesses pour les matantes qui croient n’importe quoi», dit-il au journaliste Éric Gourde.


2) Il affirme consommer du cannabis pour des raisons médicales depuis l’âge de 9 ans.

«Comme mon père, j’ai un problème côté nasal depuis ma naissance et vers cet âge, je venais le visage tout enflé. Je me traite avec du cannabis de manière médicinale depuis 1971, soit depuis l’âge de 9 ans. Je venais de faire une grosse crise d’épilepsie avec perte de mémoire complète. C’était vraiment extrême. À l’époque, des médecins ont dit que la seule chose qu’ils connaissaient pour me désenfler le visage était le pot.»


3) Simon Guay explique qu’il consomme de la marijuana principalement pour ses problèmes de santé, et qu’il arrête quand son état s’améliore.

«J’arrête de fumer pendant deux mois, deux mois et demi et je suis bien stable. Lorsque l’asthme et les allergies reprennent, je recommence un certain temps.»


4) Le candidat affirme même avoir guéri d’un cancer du côlon en utilisant uniquement le cannabis de façon médicale, alors qu’il habitait au Mexique. Il étudie les bienfaits de ces traitements.

«On m’a déclaré un cancer du côlon pendant que j’étais au Mexique. J’ai fait ce que j’avais appris avec de l’huile et de la résine pure de cannabis. L’essentiel qui est extrait de la plante. J’ai suivi le protocole et cela a marché. Mon médecin traitant au Québec m’avait fait des examens l’année précédente, mais j’étais sur une liste d’attente alors j’étais parti quand même. Il a fait les tests et n’en revenait pas.»


5) Simon Guay rappelle même que le cannabis peut aider à la décontamination des sols.

Un article de Radio-Canada datant de 2011 parle de cette façon de faire.

«Hiroshima a été nettoyé en grande partie avec du cannabis. On n’invente pas quelque chose, sauf qu’on n’a jamais diffusé cela ici. Pourquoi on ne l’utilise pas pour faire du plastique biodégradable ou du ciment? Tu vas ailleurs, tout le monde sait cela, mais les gens croient nos gouvernements.»


6) Le candidat croit que les gouvernements ne s’y prennent pas de la bonne façon pour le processus de légalisation.

«Ils se pètent les bretelles pour dire que le cannabis sera légal, sauf qu’ils ferment le médical. Plusieurs dispensaires ont fermé. Ils vont offrir du cannabis synthétique, ce qui existe déjà et qui comporte bien des dangers, avant la fleur elle-même. Quand on regarde ce qu’ils vont proposer dans leurs boutiques, ils vont nous passer du stock irradié, ce que l’on a jamais vu. Ça va contenir jusqu’à 22 sortes de pesticides autorisés. Ce sont des bombes chimiques qui n’ont rien à voir avec une plante. La seule chose que veulent les consommateurs de cannabis récréatif, c’est un contrôle de qualité pour ne pas que l’on retrouve des produits semblables dedans.»

– Avec la collaboration de CIMT Nouvelles pour la vidéo et certains renseignements factuels



 

À lire aussi

Et encore plus