Le Japon envoie un homme dans une rencontre de femmes ministres à Montréal et tout le monde est confus | Le Sac de chips
/unbelievable

Le Japon envoie un homme dans une rencontre de femmes ministres à Montréal et tout le monde est confus

 Montréal était la fin de semaine dernière l’hôte d’un sommet historique qui réunissait une quinzaine de femmes ministres des Affaires étrangères de 15 pays différents... ainsi que M. Taro Kono, du Japon.

 Plus de la moitié des femmes en haut position de pouvoirs diplomatiques du monde étaient donc réunies au même endroit, ainsi qu’un homme. 

 Les thèmes à l'ordre du jour étaient la prévention des conflits, la croissance de la démocratie mondiale et la lutte à la violence contre les femmes, dans le but d’apporter un point de vue féminin sur les divers enjeux. 

 Voici la photo de groupe prise vendredi:

AFP

  

 La présence de Kono - bien en vue sous un écriteau précisant «réunion de femmes ministres», a bien fait rire les participantes, surtout quand ce dernier s’est éclipsé pour permettre une deuxième prise de la photo, cette fois en version exclusivement féminine. 

AFP

  

 Selon les informations du South China Morning Post, Kono assistait à la réunion pour souligner la «position favorable de l’administration du premier ministre Shinzo Abe dans la promotion de mesures visant à autonomiser les femmes». 

 Cependant, le cabinet d’Abe est largement dominé par les hommes: il n’y a que deux femmes ministres. 

 L’ironie de la chose n’a pas échappé aux internautes, qui ont été nombreux à le souligner sur Twitter. 

  

  

  

  

  

 «Il s’agit d’une rencontre historique, c’est un premier sommet du genre», a déclaré la ministre des affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland. Les cheffes présentes ont promis de se rencontrer régulièrement - même de manière informelle - au cours des années à venir. 

 Parmi les pays qui étaient représentés, mentionnons entre autres la Bulgarie, le Costa Rica, la Croatie, la République dominicaine, la Norvège et l’Afrique du Sud. 

 

À lire aussi

Et encore plus