11 moments marquants de la carrière politique de Philippe Couillard | Le Sac de chips
/zoneassnat

11 moments marquants de la carrière politique de Philippe Couillard

Le premier ministre défait quitte la vie politique. Après avoir été battu par les troupes caquistes de François Legault, Philippe Couillard renonce à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ) ainsi qu’à son poste de député de Roberval. Voici quelques moments marquants de sa carrière politique:

 

 

14 avril 2003

Première élection

Philippe Couillard est élu député dans la circonscription de Mont-Royal sous la bannière du Parti libéral du Québec.

29 avril 2003

Ministre de la Santé

Le premier ministre Jean Charest le nomme ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi que préside du Comité ministériel du développement social.

26 mars 2007

Réélection

Philippe Couillard est réélu à l’élection générale, mais cette fois dans la circonscription de Jean-Talon.

29 juin 2008

Démission

Causant la surprise, Philippe Couillard quitte ses fonctions de ministre de la Santé et celle de ministre responsable de la Vieille Capitale. Un autre médecin, Yves Bolduc lui succédera.

PHOTO SIMON CLARK

 

18 août 2008

Passe au privé

Moins de deux mois après avoir quitté la politique, Philippe Couillard s’associe au groupe Persistence Capital Partners (PCP), un fonds privé d’investissement en santé, lié au Groupe Santé Medisys. Son passage au privé a suscité une controverse puisqu’avant de démissionner il avait signé un protocole d’entente avec PCP en plus de signer deux décrets favorables aux cliniques privées. Il a toutefois été blanchi de possibles conflits d’intérêts par le commissaire au lobbyisme.

PHOTO SÉBASTIEN ST-JEAN

 

3 octobre 2012

Candidat à la course à la direction du PLQ

À la suite de la démission de Jean Charest après une défaite électorale lors de l’élection de 2012, Philippe Couillard se lance à la course à la direction du parti.

PHOTO JOEL LEMAY

 

17 mars 2013

Victoire à la chefferie

Philippe Couillard s’est imposé et a hérité de pas moins de 58,5% des votes des libéraux dès le premier tour.

PHOTO JOEL LEMAY/AGENCE QMI

 

9 décembre 2013

Élection partielle

Maintenant chef du Parti libéral, Philippe Couillard remporte l’élection partielle d’Outremont ce qui lui permet de siéger à l’Assemblée nationale.

PHOTO SÉBASTIEN ST-JEAN

 

7 avril 2014

Premier ministre

Après un court règne du gouvernement péquiste de Pauline Marois, le Parti libéral est porté à nouveau au pouvoir. Philippe Couillard devient donc premier ministre d’un gouvernement majoritaire.

PHOTO MAXIME DELAND

 

1er octobre 2018

Gouvernement défait

Après quatre ans au pouvoir. Le gouvernement de Philippe Couillard est défait par les troupes de François Legault qui ont remporté 74 sièges et forment un gouvernement majoritaire.

PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

 

4 octobre 2018

Démission

Devant son importante défaite électorale, Philippe Couillard démissionne de son poste de chef du Parti libéral et renonce à être député de Roberval.

À lire aussi

Et encore plus