Il compte se présenter pour la CAQ mais n’a pas toujours été élogieux envers le parti | Le Sac de chips
/zoneassnat

Il compte se présenter pour la CAQ mais n’a pas toujours été élogieux envers le parti

L’ancien maire de Saint-Prime et ex-président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), Bernard Généreux, compte se présenter pour la Coalition avenir Québec (CAQ) au cours de l’élection partielle qui aura lieu dans Roberval. Pourtant, il n’a pas toujours été élogieux envers la formation politique...

Pas plus tard qu’en septembre dernier, l’homme de 68 ans critiquait durement le chef caquiste François Legault et sa formation politique.

Le 19 septembre dernier, Bernard Généreux qualifiait le changement proposé par la CAQ de «décor de cinéma supporté par un mauvais comédien». Selon lui, «sa mise en scène bâclée ne passe pas le test de crédibilité».

Photos capture d'écran

Il se rangeait alors aux propositions du Parti québécois (PQ) qui, selon lui, incarnaient «le changement souhaité par les québécois» et la véritable «alternative au gouvernement actuel».

Le 6 septembre il écrivait: «la volonté de changement, concept éphémère et trompeur devient en campagne électorale un miroir aux alouettes pour ceux dont la pensée politique et la vision se limite à se faire élire. [...] Le Québec mérite mieux qu’un changement de comptable».

Photos capture d'écran

M. Généreux admet avoir participé à un rassemblement régional du PQ le 9 septembre dernier, parti qu’il a représenté à trois reprises lors d’élections sans toutefois être élu. Il est d’ailleurs toujours membre en règle de la formation politique.

L’aspirant candidat a toutefois changé son fusil d’épaule et se range désormais avec la Coalition avenir Québec.

Le 19 octobre dernier, il tenait un discours tout autre sur son compte Facebook à l’égard de la CAQ,

«La bouffée d’air frais qui vient de faire son entrée à l’Assemblée nationale nous autorise à beaucoup d’espoir. [...] Il y a dans ce nouveau gouvernement tellement de belles compétences, pourquoi ne réussirions-nous pas à redonner à notre société la cohérence et la solidarité dont elle a tant besoin», écrivait-il.

Photos capture d'écran

Bernard Généreux a aussi un passé politique avec l’Action démocratique du Québec (ADQ) pour qui il fût candidat en 2003. 

À lire aussi

Et encore plus