7 candidats défaits qui travailleront tout de même à l’Assemblée nationale | Le Sac de chips
/zoneassnat

7 candidats défaits qui travailleront tout de même à l’Assemblée nationale

Perdre ses élections peut entraîner, on l'imagine, beaucoup de déception.

Certains candidats défaits le 1er octobre dernier ont toutefois eu l’occasion d’obtenir d’autres fonctions au sein de leur parti et travailleront tout de même à l’Assemblée nationale.

Les voici:  

Puisque les différentes formations politiques n’ont pas terminé leur recrutement, d’autres candidats défaits pourraient s’ajouter à la liste.

Joëlle Boutin

Photo courtoisie

 

Candidate caquiste dans Jean-Talon

Chef de cabinet du nouveau ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire

Sonya Cormier

Photo Coalition avenir Québec

 

Candidate caquiste dans Rosemont

Conseillère politique au ministère de la Santé et des Services sociaux

Svetlana Solomykina

Photo Coalition avenir Québec

 

Candidate caquiste dans Taschereau

Chef de cabinet du ministère des Relations internationales et Francophonie

Manon Gauthier

Photo Coalition avenir Québec

 

Candidate caquiste dans Maurice-Richard

Chef de cabinet au ministère Culture et Communications, Langue française

Christine Mitton

Photo Coalition avenir Québec

 

Candidate caquiste dans Laval-des-Rapides

Directrice des Communications au cabinet du ministre de l’Éducation

Lucie Charlebois

 

Candidate libérale dans Soulanges

Chef de cabinet de Nicole Ménard, whip de l’opposition officielle

Marc H. Plante

Photo Parti libéral du Québec

 

Candidat libéral dans Maskinongé

Il sera l’un des employés de l’aile parlementaire du Parti libéral. Il s’occupera notamment des travaux parlementaires.

Marie-Christine Lamontagne

Photo Québec solidaire

 

Candidate de Québec solidaire dans Montmorency

Elle reprend ses fonctions à l’aile parlementaire de Québec solidaire. 

À lire aussi

Et encore plus