16 photos d'archives qui prouvent que les Québécois ont toujours aimé se déguiser | Le Sac de chips
/unbelievable

16 photos d'archives qui prouvent que les Québécois ont toujours aimé se déguiser

Plein de petits vampires, fantômes et autres Tortues Ninja prendront l'assaut des rues du Québec ce soir afin de passer l'Halloween.

Entre deux sacs à remplir de caramels, voici 16 photos d'archives tirées des fonds de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) qui prouvent qu'Halloween ou pas, les Québécois ont toujours été plus que contents de se déguiser. 

Photographe inconnu

Sur ce cliché datant de 1919, le jeune Lonia Lacharité, 10 ans, et une amie sont costumés pour le Mardi gras, fête qui précède le Carême.

Jusque dans les années 1950, au Québec catholique, c’est le Mardi gras qui était célébré avec déguisements et quête de bonbons, l’Halloween étant alors considérée comme une fête protestante parce qu’américaine.

Photographe inconnu

Ces jeunes gens sont eux aussi déguisés et s'en vont fêter Mardi Gras, vers 1925.

L.P. Vallée

En remontant encore plus loin en arrière, on trouve ce magnifique cliché de Jules Tessier, le fils d’Ulric-Joseph Tessier, propriétaire des seigneuries de Rimouski, Lamolaie, Lepage, Thibierge et Pachot. 

Il est déguisé en chasseur sur patins à glace, un sport sûrement très sécuritaire, en 1876.

J.L. Jones

Le frère de Jules, Georges, aimait vraiment se déguiser lui aussi! On le voit dans un beau costume d'Ottoman, vers 1880.

J.E. Livernois

Ok, clairement, la passion des déguisements coulait dans les veines de la famille Tessier. On voit ici les frères Ulric et Jules Tessier, en compagnie de Mlle Langevin et Mlle Armstrong, vêtus de costumes du 18e siècle, en 1876.

Conrad Poirier

Délaissons un peu la famille Tessier afin d'admirer les jolis costumes de Billy, Jerry, Shirley qui passent l'Halloween à Montréal en 1938.

Adrien Hubert

Ces enfants se préparent pour une belle soirée d'Halloween à Ville LaSalle, en 1997.

Adrien Hubert

Un beau petit clown trop content de recevoir ses bonbons, la même année à Ville LaSalle.

Conrad Poirier

On voit ici de jeunes gens membres de l’Ordre de Bon Temps célébrant l'Halloween en 1950. De 1946 à 1954, l’Ordre de Bon Temps, un mouvement de loisir laïc, valorisa le folklore et le patrimoine canadien-français.

À vous de décider ce que représente leur costume. 

Jacques Darche

L'adorable petite Marie Darche, 22 mois, pose à côté d'une citrouille en 1953.

Photographe inconnu

Ce n'est pas une véritable fête d'Halloween sans sorcière! Une jeune fille du Saguenay-Lac-Saint-Jean pose avec son attirail en cette Halloween des années 1990.

Racine et Butler, Ottawa

C'est pas parce qu'on se costume pour son métier qu'on se tanne de le faire pour le plaisir.

Ici, les élèves de l'École d'art dramatique de Hull se sont visiblement amusés lors du 31 octobre 1950.

François Ruph

Ce n'est pas Halloween en Abitibi-Témiscamingue sans un costume de mineur!

Tout le monde, dans cette région, avait dans son entourage un père, un oncle ou un ami, mineur de métier, qui a tout ce qui faut pour le parfait déguisement. Ce couple participait à une danse costumée, tenue au Motel Alpin, en 1978.

François Ruph

Mention honorable à ce mémorable costume de Yéti, revêtu lors de la même soirée.

Photographe inconnu

Nos amis les animaux ne sont pas en reste!

Les quatre chiens savants de Bert Airth sont ici coiffés de leurs plus beaux chapeaux et prennent fièrement la pause devant la maison de leur maître,qui fut l’un des pionniers de la ville de Rouyn, en 1927.

Photographe inconnu

Et je conclus en beauté avec le costume qui m'a clairement le plus fait rire.

On voit ici un beau déguisement de Lucien Bouchard, porté par un fêtard à Sept-Îles en 1997.

Joyeuse Halloween!


Pour voir d'autres photos tirées des fonds d'archives de BAnQ, c'est par ici. 

À lire aussi

Et encore plus